Prévenir et réagir face au cannabis chez votre adolescent

Les parents sont en première ligne pour sensibiliser leurs enfants aux dangers du cannabis. Avec un défi : s’efforcer de maintenir une relation de confiance.

« Un soir, raconte Sandrine, j’ai remarqué que Paul, mon aîné de 17 ans, avait les yeux rouges en rentrant à la maison. Il fuyait mon regard. Son comportement était bizarre. Ses vêtements sentaient fort. Quand je l’ai interrogé, il s’est dérobé à mes questions. Le lendemain, j’ai fouillé sa chambre. Au fond d’un tiroir, j’ai trouvé du papier à rouler et, cachée à l’intérieur, une boulette de shit. Quand mon fils est revenu de l’école, j’ai piqué une grosse colère. Pour me calmer, il m’a assuré que la plupart des jeunes de son âge fumaient un joint de temps en temps, juste pour passer un bon moment ensemble, que ce n’était pas plus grave qu’un verre de vin, qu’il gérait la situation… »

Les témoignages de parents comme celui de Sandrine sont aujourd’hui très répandus. Le cannabis s’est peu à peu infiltré dans toutes les catégories sociales. Il apparaît de plus en plus tôt, parfois dès l’entrée au collège. Si 48 % des ados de 17 ans déclarent avoir déjà fumé du cannabis, l’initiation à ce produit concerne déjà un jeune sur quatre en classe de troisième.

Particulièrement dangereux pour la santé des adolescents

Quel que soit le nom qu’on lui donne (« shit », « herbe », « beu », etc.), le cannabis est une substance psychoactive qui a pour effet de modifier l’état de conscience et les sensations, de transformer le rapport à soi et au monde. Cette drogue se révèle particulièrement dangereuse pour la santé des adolescents dont la maturation cérébrale n’est pas achevée. D’autant que le cannabis actuel, sous ses différentes formes (huile, résine, graines), est plus fortement concentré en principe actif THC (tétrahydrocannabinol) qu’il y a quelques décennies.

Si le gouvernement envisage de faire évoluer la législation (lire ci-dessous), le cannabis demeure illégal en France, donc interdit à la vente et à la consommation. Il est pourtant devenu très accessible, y compris d’un point de vue financier (le gramme de résine de cannabis se vend environ 7 €)

« On peut s’en procurer très facilement.En soirée, dans la rue, à la sortie, voire à l’intérieur des établissements scolaires, et même sur Internet », confirme Aude Stehelin, psychologue à la consultation jeunes consommateurs du Trait d’union, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). « Un camarade un peu plus hardi que les autres s’entend avec un dealer pour acheter une certaine quantité à partager avec les copains. »

Lire la suite de l’article sur le blog du journal LaCroix  rédigé par France Lebreton, 13/03/2018

.

Les 3 livres écrits par le Docteur Arnault Pfersdorff, fondateur de pediatre-online, édités chez Hachette-Famille
  • « Manuel Bébé Premier mode d’emploi » Hachette Famille 286 pages 16,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne dort pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne mange pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI

C’est désormais 3 livres du Dr Pfersdorff pédiatre, qui sont édités chez Hachette et distribués dans toutes les librairies de France, mais aussi Belgique, Luxembourg, Suisse, Canada. Ils s’adressent aux parents. Egalement sur Amazon, Fnac, BNF, etc.

Vous n’avez pas trouvé votre réponse ?
Contacter un pédiatre