Le petit déjeuner à la maison favorise les performances des enfants et adolescents à l’école

Il est intéressant de rappeler qu’en Europe 7 millions d’enfants quittent encore leur domicile chaque matin sans rien manger, bien qu’un adulte sur 2 reconnaisse les bénéfices d’un petit déjeuner équilibré pour bien commencer la journée. En France, 22 % de la population, soit 1 Français sur 5, saute le petit déjeuner et 19 % ne prennent qu’une boisson. Pour leur part, 16 % des enfants (près de 2 millions) partent à l’école le ventre vide ou avec seulement une boisson.

AVERTISSEMENT: NE JAMAIS FORCER UN ENFANT OU UN ADO À MANGER, MAIS L’INCITER, LUI EXPLIQUER, ÊTRE PATIENT.

Les conclusions des recherches présentées font ressortir l’importance du petit déjeuner pour l’apprentissage et la mémoire. Les enfants qui sautent le petit déjeuner ont des capacités de mémorisation et d’utilisation des informations acquises récemment inférieures à celles des enfants qui prennent un petit déjeuner; leurs facultés d’expression sont également affectées de façon négative.

Nous disposons désormais de preuves suffisantes pour recommander aux parents de donner aux enfants un petit déjeuner équilibré pour leur permettre de répondre aux besoins intellectuels suscités par l’apprentissage scolaire.

Il y a un lien entre la consommation de céréales au petit déjeuner et l’équilibre psychologique,  par exemple. Des études le prouvent.

.

Les 3 livres écrits par le Docteur Arnault Pfersdorff, fondateur de pediatre-online, édités chez Hachette-Famille
  • « Manuel Bébé Premier mode d’emploi » Hachette Famille 286 pages 16,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne dort pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne mange pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI

 

Il est acquis qu’un enfant qui ne prend pas un bon petit déjeuner au démarrage de sa journée, va commencer à voir son cerveau fonctionner au ralenti dès 10h le matin, puis ensuite ce sera le tour de ses muscles. Perte de chance par rapport à ses camarades.

La différence va se jouer là: ceux qui vont mieux réussir, parfois ça tient dans un petit déj équilibré.

Qu’est-ce qu’un petit déjeuner équilibré ?

À chaque tranche d’âge, les besoins sont différents, mais le petit déjeuner idéal reste le même, ce sont les quantités qui différent :

  • 1 produit laitier (calcium),
  • Pain, biscotte ou céréales (glucides et fibres),
  • 1 boisson,
  • 1 jus de fruit ou fruit frais ou compote (vitamines, minéraux et fibres).

Et quel que soit l’âge, le petit-déjeuner doit rester équilibré pour ne pas augmenter les risques d’obésité.

 

LE P’TIT-DÉJ DES ENFANTS

C’est très souvent vers 2 ans que l’enfant commence à prendre un vrai petit-déjeuner comme ses parents. Le petit-déjeuner doit rimer avec plaisir et surtout pas avec corvée ! C’est à cet âge que les bonnes habitudes se prennent.
La plupart des enfants se lèvent trop tard et n’ont pas le temps de prendre un petit-déjeuner équilibré. C’est ainsi qu’ils avalent n’importe quoi et trop vite ! Il faut lever votre enfant assez tôt pour qu’il soit réveillé et qu’il ait envie de petit déjeuner. Sans le forcer ni le brusquer.

Quelques conseils :

  • Programmer le réveil suffisamment tôt pour avoir un bon ¼h dédié au petit-déjeuner,
  • Combiner les 4 composantes citées ci-dessus, mais en variant chaque jour les textures et les goûts, car manger la même chose tous les jours ce n’est pas très drôle !
  • Mettre de la couleur au menu. Fruits frais, confitures, smoothies, jus… permettent les plaisirs. Même en plein hiver, mandarine et kiwi donnent du peps au p’tit déj’.
  • Solliciter tous les sens, par exemple la bonne odeur du pain grillé déclenche plus facilement l’appétit !
  • Veiller aux sucres et aux graisses cachées, en lisant bien les étiquettes.
  • Préférer le miel au sucre,

Profitez du week-end, pour faire découvrir de nouvelles saveurs à vos petits. Un oeuf coque frais cuit 3minutes, rien de tel. Petit déjeuner à l’américaine de temps en temps: eggs and bacon, jambon= très bien, pommes de terre, pas interdit.

 

ADOS, DES BESOINS ÉNERGÉTIQUES ++

 

Les 4 composantes du petit-déjeuner des ados restent identiques, par contre l’apport en énergie doit être bien supérieur pour permettre la croissance osseuse et le développement de la masse musculaire. On estime à environ 2 500 calories par jour les besoins d’un ado.
Paradoxalement, ce sont les ados qui sautent le plus souvent le petit-déjeuner. Et pourtant, le ventre vide, difficile de se concentrer et d’être créatif , le cerveau va tourner au ralenti. Le problème de l’ado c’est souvent de devoir se retrouver face à ses parents à table le matin…Et c’est bien connu, les parents comprennent grave rien aux sources d’intérêt des ados…

Astuce : pour ceux qui manquent de temps ou d’appétit le matin au lever, glisser dans leur sac une banane, une pomme ou une compote, un yaourt à boire, une bouteille d’eau… la barre de céréales uniquement de temps en temps, car elle contient beaucoup de sucres.

.

Les 3 livres écrits par le Docteur Arnault Pfersdorff, fondateur de pediatre-online, édités chez Hachette-Famille
  • « Manuel Bébé Premier mode d’emploi » Hachette Famille 286 pages 16,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne dort pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne mange pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI

C’est désormais 3 livres du Dr Pfersdorff pédiatre, qui sont édités chez Hachette et distribués dans toutes les librairies de France, mais aussi Belgique, Luxembourg, Suisse, Canada. Ils s’adressent aux parents. Egalement sur Amazon, Fnac, BNF, etc.