Les questions embarrassantes des adolescentes (règles, hygiène intime, tampons, cycle menstruel)

Comment saurai-je que mes règles vont commencer ?
Les premiers signes de l’arrivée prochaine de tes règles sont le développement de tes seins, et l’apparition de pertes blanchâtres provenant de ton vagin. De manière générale, les règles commencent pour la plupart des filles entre 10 et 16 ans, mais il ne faut pas s’inquiéter si toutes tes amies ont déjà eu leurs règles – chaque femme est différente et tes règles apparaîtront lorsque ton corps sera prêt.

Ma sœur dit que les règles font mal, est-ce vrai ?
Pas toujours, ce n’est pas comme si l’on perdait du sang lors d’une blessure ou d’une coupure, mais la plupart des filles et des femmes ressentent des crampes ou des douleurs. Certains mouvements ou exercices physiques, ou bien un bain chaud, peuvent te soulager mais parles-en à ton médecin ou à l’infirmière de l’école si tu as besoin de quelque chose pour soulager tes douleurs.

Que faire si j’ai mes règles à l’école ou lorsque je ne m’y attends pas ?
Ceci arrive à un grand nombre de filles, mais cela ne devrait pas te poser de problème. Tu remarqueras quelques taches rosées dans ta culotte qui t’indiqueront que tes règles ont commencé. Il est judicieux de prévoir une serviette hygiénique dans ton sac, par précaution. Tu peux toujours en demander à une amie ou à un professeur, et tu peux très bien utiliser des mouchoirs en papier ou du papier toilette si tu en as besoin.

A quel moment aurai-je mes prochaines règles ?
Souvent, les règles ne sont pas régulières au cours des deux premières années. Ne t’inquiète pas si elles ne réapparaissent pas pendant quelques mois – c’est un phénomène normal. Progressivement, elles vont se régulariser et surviendront environ tous les 28 jours, mais si elles se situent entre 21 et 35 jours, c’est normal également. Tu peux tenir à jour le calendrier figurant dans ce livret pour connaître la durée de ton cycle et prévoir la date de tes prochaines règles.

Est-ce que tout le monde verra que j’ai mes règles ?
Non, à moins que tu ne leur dises ! Les serviettes sont si minces qu’elles ne se voient pas du tout sous les vêtements, et les tampons se portent à l’intérieur du corps.

Vais-je sentir mauvais lorsque j’aurai mes règles ?
Le liquide menstruel commence à avoir une odeur lorsqu’il entre en contac avec l’air, mais tu peux minimiser cela en changeant de serviette ou de tampon régulièrement et en te lavant également souvent.

Y a-t-il certaines choses que je ne puisse pas faire pendant mes règles ?
Non, les règles font partie intégrante de la vie d’une femme et ne doivent en aucun cas t’empêcher de faire quoi que ce soit. Tu peux faire du sport que tu portes une serviette ou un tampon. Si tu veux faire de la natation, utilise un tampon. Prends l’habitude de changer de tampon avant et après avoir nagé.

Est-il possible de prendre une douche ou un bain lorsque j’ai mes règles ?
Absolument. Pendant que tu as tes règles, il est vraiment important de te sentir fraîche et.propre. Un bain chaud ou une douche peut également être une façon de te relaxer et de soulager les éventuelles douleurs menstruelles

Quel type de protection vaut-il mieux utiliser ?
IL existe une gamme très large de protections féminines mais il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises protections. Certaines femmes préfèrent les serviettes, certaines préfèrent les tampons, d’autres utilisent les deux. Le mieux est d’essayer différents produits afin de choisir celui qui te convient 1e mieux.

Qu’est-ce que le Syndrome du Choc Toxique ?
Le Syndrome du Choc Toxique (SCT) est une affection rare mais grave, qui peut être fatale. Le SCT peut se produire chez des hommes, des femmes et des enfants. Certains cas de SCT menstruels ont été associés à l’utilisation de tampons. C’est pourquoi il est important de savoir ce qu’est le SCT et de pouvoir en identifier les symptômes.

Quels sont les symptômes ?
Les symptômes sont similaires à ceux de la grippe : une forte fièvre, des vomissements, des diarrhées, une éruption cutanée ressemblant à un coup de soleil, des vertiges, des douleurs musculaires, des évanouissements ou un état proche de l’évanouissement lorsqu’on se met debout. Tu peux ne pas présenter tous Ïs symptômes.

Que dois-je faire si je ressens plus d’un de ces symptômes ?
Si tu présentes plus de l’un de ces symptômes, retire immédiatement le tampon que tu portes et utilise une serviette à la place. Contacte immédiatement le médecin et précise-lui que tu utilises des tampons et que tu t’inquiètes au sujet du SCT.

Comment puis-je réduire le risque d’être atteinte du SCT menstruel ?
Tu peux réduire le risque d’être atteinte du SCT menstruel en utilisant une serviette à la place d’un tampon au moins une fois par jour pendant tes règles, en ne portant pas un tampon plus de 8 heures d’affilée et en utilisant l’absorption minimale adaptée à ton flux. Il est important de changer de tampon régulièrement, toutes les 4 à 8 heures.

Est-ce qu’il vaut mieux utiliser des tampons ou des serviettes ?
Cela ne fait aucune différence – ton choix doit simplement porter sur ce que tu juges le plus confortable et le plus pratique pour toi.

Serai-je toujours vierge si j’utilise des tampons ?
Oui, tu resteras vierge jusqu’à ton premier rapport sexuel. Cela n’a absolument rien à voir avec l’utilisation d’un tampon. Certaines personnes pensent qu’un hymen intact est le signe de la virginité. Cependant, I’hymen est une membrane flexible qui ne couvre que partiellement l’ouverture du vagin. l’hymen comporte une ouverture qui permet l’écoulement du flux menstruel. C’est par cette même ouverture que le tampon est inséré.

Quand puis-je commencer à utiliser des tampons ?
Quand tu le désires. Certaines filles trouvent plus facile d’utiliser des serviettes jusqu’à la régularisation du mécanisme des règles, mais tu peux utiliser des tampons dès tes premières règles si tu le désires.

Est-ce douloureux d’insérer un tampon ?
Pas du tout. Si cela fait légèrement mal, c’est parce que tu ne l’as pas mis assez haut au-dessus des muscles situés à l’ouverture du vagin. Il s’agit d’une maladresse très fréquente. Retire-le et insères-en un autre.

Pourquoi ai-je des difficultés à insérer un tampon ?
Ne t’inquiète pas l’insertion d’un tampon requiert un peu de pratique : Cependant, tu verras très vite qu’il s’agit d’une opération très facile. Rappelle-toi que ton vagin est incliné vers le bas du dos. Par conséquent, assure-toi d’introduire le tampon dans le bon angle. I’autre problème est que les filles ne placent pas le tampon assez haut et donc la sensation est trés désagréable. Rappelle-toi qu’il est impossible de l’insérer trop loin.

Les tampons interrompent-ils le flux menstruel naturel ?
Non, un tampon absorbe simplement le flux menstruel à l’intérieur de ton corps au lieu de le faire à l’extérieur de ton corps comme la serviette. Il ne bloque pas le flux. L’écoulement naturel s’effectue normalement mais quitte ton corps en même temps que le tampon.

Un tampon peut-il rester coincé ?
Non, les muscles du vagin se détendent pour libérer le tampon lorsque tu tires doucement sur le cordonnet. Le tampon sort assez facilement.

Un tampon peut-il se perdre à l’intérieur de mon corps ?
Non, il n’a nulle part où aller. L’ouverture du col de l’utérus, qui va du vagin à l’utérus, est minuscule et ne peut laisser passer un tampon. Pour cette même raison, il est impossible d’insérer un tampon trop loin.

Dois-je enlever mon tampon quand je vais aux toilettes ?
Non, les voies vaginale, urinaire et anale sont très proches les unes des autres mais sont complètement indépendantes.

Un tampon élargit-il le vagin ?
Absolument pas. Les parois du vagin sont normalement l’une contre l’autre, mais rappelle-toi qu’elles peuvent s’écarter pour loger un bébé et ensuite revenir à leur position initiale.

Que se passe-t-il si le cordonnet casse ?
C’est très rare car le cordonnet est très résistant et est cousu sur toute la longueur du tampon afin qu’il ne puisse pas se détacher. Cependant, si le cordonnet casse, tu peux assez facilement attraper le tampon avec les doigts.

Qu’est-ce que le syndrome prémenstruel ?
Le syndrome prémenstruel est le nom donné aux symptômes que certaines filles ressentent chaque mois avant d’avoir leurs règles, comme une tension douloureuse des seins, une humeur changeante ou déprimée. (Ce nom est utilisé en général pour désigner des symptômes sévères.) Il est tout à fait normal d’avoir, par ailleurs, des hauts et des bas de temps en temps, notamment avec tous ces changements qui se produisent.

Je me sens gonflée et bizarre – pourquoi ?
A cette période du mois, ton corps stocke parfois plus d’eau que d’habitude, ce qui te donne le sentiment d’être un peu gonflée. De toute fa,con, il est tout à fait normal de se sentir un peu gauche au cours de la puberté – c’est parce que tu grandis vite et que tu changes rapidement.

Aurai-je des règles toute ma vie ?
A moins que tu ne sois enceinte, tu auras des règles jusqu’à l’âge de 50 ans environ. A ce moment-là, le corps de la femme subit un autre changement appelé ménopause. Là, la menstruation s’arrête, ce qui signifie qu’une femme ménopausée ne peut plus avoir de bébé.

Le bout de mes seins est douloureux, qu’est-ce qui ne va pas ?
Rien, les seins et les mamelons démangent ou picotent lorsqu’ils sont en cours de développement, mais ceci va s’arrêter une fois qu’ils auront fini de pousser. Les seins peuvent également être douloureux et tendus juste avant et pendant les règles. Si tu es inquiète, parles-en à tes parents ou à un médecin.

Est-il normal de prendre du poids pendant la puberté ?
Absolument – tu grandis et la forme de ton corps change aussi. Les femmes adultes ont plus de graisse que les jeunes filles. Tes hanches vont s’élargir, et tes cuisses et tes fesses vont devenir plus rebondies. Tant que tu auras des repas équilibrés et feras du sport, tu ne devrais pas avoir besoin de faire un régime particulier. Souviens-toi que ton corps a besoin d’énormément d’énergie pour grandir !

 Pour en savoir davantage, cliquez ICI