Le Hoquet, qu’est-ce que c’est?

Certains enfants, certains bébés ont plus souvent le hoquet que d’autres.

Déjà dans le ventre de la maman, certains foetus montrent ces petites secousses caractéristiques.

Le hoquet, c’est quoi?

Les causes sont diverses: ce peut être un excès alimentaire qui va « titiller » les deux nerfs phréniques situés de part et d’autre de l’estomac et de l’oesophage. Ainsi « stimulés », ces deux nerfs, qui innervent le diaphragme, vont décharger de manière rapprochée et répétitive pendant un certain temps.

Rien de grave.

Mais la cause peut être aussi, selon le même mécanisme, l’ingestion de boissons gazeuses, le fait de manger trop vite ou une grosse portion (un oeuf dur par exemple), une grosse crise de rire, l’aérophagie (avoir de l’air dans l’estomac).

Certains médicaments peuvent aussi provoquer un hoquet. Plus rarement un problème chirurgical de type syndrome occlusif intestinal.

Est-ce dangereux?

La plupart du temps, non. C’est bénin et ça passe.

Cependant si le hoquet devient chronique (c’est à dire qu’il persiste au delà de 48 heures), alors le pédiatre verra s’il est nécessaire de faire des examens complémentaires (c’est rare chez l’enfant): recherche d’une oesophagite (irritation du bas oesophage, reflux gastro-oesophagien, ou éventuellement une cause neurologique ou pulmonaire. L’échographie, un scanner seront alors utiles. Voire une IRM cérébrale à la recherche d’une tumeur bénigne de la partie postérieure du crâne (astrocytome =ça s’opère).

Que faire?

Des tas de manœuvres souvent inefficaces, existent: apnée, détournement de l’attention, faire peur. Ca ne marche guère. Tout au plus la manoeuvre de Valsalva (seuls les plus grands pourront la faire) peut avoir son intérêt: emplir ses poumons, les bloquer et souffler très fort en gardant la bouche et le nez obstrués.

Mais devant un hoquet chronique, il conviendra de faire des examens.

Ne pas faire

Si un hoquet devient persistant ou chronique chez un enfant, il ne faut pas systématiquement banaliser. Ce peut être un signe d’appel et certains examens pourront être demandés comme écrit plus haut.

Vous n’avez pas trouvé votre réponse ?
Contacter un pédiatre