La scoliose chez l’enfant: qu’est ce que c’est et comment la traiter?

Notre dos, notre capital

En principe, une fois la croissance terminée, la colonne vertébrale (un total de 33 vertèbres constituée de 7 vertèbres cervicales= le cou, 12 vertèbres dorsales, 5 vertèbres lombaires, 5 vertèbres sacrées et enfin le coccyx tout en bas) doit être parfaitement droite lorsqu’on la regarde de face, et les vertèbres ne doivent pas subir de torsion ou de rotation l’une par rapport à l’autre.

Mais il arrive parfois qu’il y ait une déformation dite tridimensionnelle de ce rachis, les vertèbres subissant une torsion, ou plutôt une rotation les unes par rapport aux autres, ce qui va entraîner une asymétrie qui peut devenir importante, voire très importante avec toutes les conséquences possibles (douleurs, difficultés respiratoires avec compression des poumons, du coeur, etc.)

Dépister tôt

Autant dire qu’il faut la dépister le plus tôt possible pour éviter qu’elle ne s’aggrave tant que la croissance de l’adolescent n’est pas terminée.

La plupart du temps, nous ne savons pas pourquoi certains font une scoliose et pas d’autres: 70% des scolioses sont inexpliquées. C’est une maladie compliquée, avec dans certains cas des mécanismes multiples et la recherche avance quelques pistes: dans certains cas rares, on trouve une perturbation (mutation) sur l’un ou l’autre chromosome (5 ou 3), qu’on peut retrouver dans les membres d’une même famille.

Dans d’autres cas rares, il peut s’agir de difficultés chez l’enfant à bien faire fonctionner son système d’équilibre (cet organe sensoriel niché dans l’oreille interne, les fameux canaux semi-cylindriques) et du coup le jeune doit compenser son manque d’équilibre en adoptant des attitudes positionnelles compensatrices, en quelque sorte, d’où une tendance à la déformation de sa colonne. C’est une piste, et dans ces cas on peut prescrire des séances de rééducation de ce qu’on appelle la « perception vestibulaire », en complément si c’est nécessaire du port d’un corset.

.

.

La scoliose est plus fréquente chez les filles

6 à 7 fois plus selon les études. C’est considérable, aussi ne vous étonnez pas si le pédiatre examine attentivement le dos des jeunes filles, de manière régulière, car tout peut aller vite, en six mois une aggravation peut s’installer. D’où l’importance de consulter régulièrement, pas seulement quand votre ado est malade.

Le port du cartable?

On l’entend souvent, mais c’est du bla-bla. Le poids du cartable, le surpoids, une simple attitude scoliotique n’ont aucun effet sur l’apparition d’une scoliose.

En revanche s’il y a un caractère familial, faire attention. Le risque peut alors être multiplié par 8 (faire une scoliose, pas le port du cartable).

Deux fois par an, faire pencher l’ado

C’est ainsi que le dépistage se fera le mieux. Et en cas de doute, votre pédiatre reconvoquera votre enfant plus rapidement pour voir si une aggravation s’est installée, voir s’il faut entreprendre des examens complémentaires (radiographie de type télémétrique de l’ensemble de la colonne, scanner, etc.). Deux fois par an, c’est le minimum.

Scoliose en haut de la colonne et scoliose tout en bas, pas la même chose

Les scolioses les plus basses peuvent amener le médecin à chercher d’autres anomalies: certaines affections neurologiques ou neuromusculaires peuvent en effet commencer de cette manière.

La kinésithérapie_physiothérapie oui, mais elle ne règle hélas pas toujours le problème

La kinésithérapie peut dans certains cas, bien prescrites et à condition que l’enfant participe et soit convaincu de ses bienfaits, apporter des améliorations, en fonction du stade d’évolution et de la gravité de la déformation.

Le corset

La hantise pour les ados surtout les adolescentes qui flippent de devoir porter ce truc alors qu’on est dans une société où le regard de l’autre est omniprésent surtout à cet âge. Si l’angle de la scoliose est supérieur à 20° (votre pédiatre vous expliquera comment on calcule), alors c’est feu vert pour le corset. Et là, parfois ça devient difficile de convaincre l’adolescent de le porter. Il faut prendre du temps, lui expliquer que s’il ne le fait pas, bonjour les dégâts. Photos à l’appui. En général, la conviction vient assez rapidement.

Ce corset n’améliorera pas la courbure, mais il stoppera l’aggravation, ce qui est considérable. Surtout pendant la croissance, donc à démarrer le plus tôt possible.

Rappelez-vous: les bossus d’autrefois, c’était des scolioses pas traitées. Du coup, la scoliose devenait tellement énorme, que le patient rapetissait, et une énorme bosse s’installait, signe que les vertèbres étaient complètement torsionnées les unes par rapport aux autres. Sans compter les troubles respiratoires, insuffisance respiratoire, difficulté à dormir, à se coucher, à regarder les gens, en devant faire un effort surhumain pour relever la tête tout abaissée vers le sol, etc.)

Plus jamais çà!

La chirurgie ?

C’est pour les formes qui se sont aggravées au-delà de 45-50°. Soit le corset n’a pas été bien porté régulièrement, soit le diagnostic a été porté tardivement. Parfois, ça peut aussi arriver malgré un corset bien porté. Je ne détaille pas le type d’opération dont il s’agit, mais en gros on désolidarise toutes les vertèbres les unes par rapport aux autres, et on les redresse avec des tiges en métal, par exemple.

Les règles chez les filles?

Ce n’est pas parce qu’une jeune fille démarre ses règles que ça ne s’aggravera plus. Pas du tout, il faut continuer de surveiller de près.

Pour en savoir davantage, cliquez ICI un petit film très bien fait sur « comment dépister vous-même et comprendre la scoliose ».

Les 4 livres écrits par le Docteur Arnault Pfersdorff, fondateur de pediatre-online, édités chez Hachette-Famille
  • « Manuel Bébé Premier mode d’emploi » Hachette Famille 286 pages 16,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne dort pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne mange pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant n’est pas propre – 7 solutions » Hachette Famille 65 pages 5,95€ Disponible ICI

C’est désormais 4 livres du Dr Pfersdorff pédiatre, qui sont édités chez Hachette et distribués dans toutes les librairies de France, mais aussi Belgique, Luxembourg, Suisse, Canada. Ils s’adressent aux parents. Egalement sur Amazon, Fnac, BNF, etc.