Vacciner contre la grippe et le rotavirus

Nouveauté, les pédiatres encouragent de vacciner contre la grippe cette année, un rapport avec le Covid ?

20 sociétés savantes pédiatriques, ainsi que l’Académie de Médecine, encouragent vivement à vacciner les enfants dès 6 mois (et les adultes) contre la grippe cette année (vaccin sera disponible en octobre), car les symptômes de la grippe ressemblent fortement à ceux du Covid-19. Il y aura confusion, inquiétudes chez les parents, les enseignants, l’entourage et les consultations seront submergées et ne pourront répondre à toutes les demandes, de même dans les hôpitaux.

De plus, tous les vaccins participent au développement d’une bonne immunité générale comme on le voit avec la forte résistance des enfants aux formes graves de la Covid-19 (multi stimulation vaccinale).

Et le Rota virus

De même pour le vaccin contre le rota-virus à faire avant l’âge de 4 mois (par voie orale).

Pour voir le Tuto, c’est ICI.

Pour voir toute l’émission, c’est ICI.

Dans ce magazine, l’animatrice et les spécialistes qui l’entourent ont pour ambition de répondre aux interrogations des jeunes parents, proposant ainsi une émission de service. En toute liberté, de façon positive et décomplexée !

Diminution importante de la morbidité et de la mortalité pédiatriques dans le monde

Une équipe suédoise fait le point sur l’impact de la vaccination, dans le monde et en Suède, où le vaccin a été introduit par étapes depuis 2014, puis inclus dans le calendrier vaccinal national en septembre 2019.

Selon différents travaux, le vaccin contre le rotavirus a entraîné au niveau mondial d’importantes réductions de la morbidité et de la mortalité pédiatriques. L’effet le plus important est celui de la diminution des cas sévères de gastro-entérites chez les jeunes enfants. Dans les pays à revenus élevés et moyens, cette diminution est de 80 à 98 % pour les formes sévères et de 40 à 75 % pour les hospitalisations. Les diminutions sont moins spectaculaires dans les pays à faibles revenus, mais, compte tenu de la situation initiale, l’impact de la vaccination est très important sur la morbidité et la mortalité. Le rapport coût/efficacité est positif.

.

Pour la rentrée en maternelle, c’est maintenant, mon petit dernier aux Editions Hatier