À partir de quel âge un enfant peut aller au stade ?

La longueur, premier frein

Avant un certain âge, un enfant ne peut supporter de rester assis pendant une heure trente, voire deux, dans un stade. « Jusqu’à 3 ou 4 ans, pour le bien de l’enfant, il n’y a aucun intérêt à emmener son enfant au stade. La durée d’un match est généralement trop longue pour son fils ou sa fille. Il ou elle n’aura pas la capacité d’être attentif plus de 15-20 minutes et va rapidement ressentir le besoin de faire une autre activité », confie le Dr Francis Rubel, pédiatre à Haguenau, ancien président du Syndicat national des pédiatres français.

« 1 h 30 dans un stade, cela va de surcroît fatiguer le jeune enfant car il n’a pas le même pouvoir de concentration que les adultes », confirme Arnault Pfersdorff, pédiatre à Strasbourg, créateur du site pediatre-online, et auteur notamment de « Bébé, mode d’emploi », aux éditions Hachette Santé.

.

.

Selon lui, dans la plupart des cas, « les parents vont voir un match de sport pour se faire plaisir eux, croyant aussi offrir du bonheur à leur enfant, mais ce n’est pas du tout le cas quand il est trop jeune. » Un enfant qui ne tient pas en place longtemps va donc chercher à bouger, et « circuler entre les gens, c’est une possibilité en plus de se perdre, d’être bousculé, dit le Dr Rubel. Dans un stade, un enfant va se perdre sans avoir le sentiment de l’être, un peu comme au supermarché. »

Le bruit, un autre danger

L’un des principaux « dangers » pour un enfant dans un stade reste le bruit. « Cela peut avoir de vraies conséquences, estime le Dr Rubel. Dès lors que vous êtes à 70-80 décibels, vous pouvez avoir un traumatisme sonore pour l’enfant. Et sachant que les cris montent à 90 décibels, les bruits des supporters dans les stades vont au-delà… » « Un enfant est très sensible des oreilles, poursuit le Dr Pfersdorff. Entre 18 mois et 3-4 ans, ils ont en plus souvent les oreilles encombrées, à cause de rhumes, etc. Le bruit d’un stade va faire vibrer leurs tympans, et avec ces petites inflammations chroniques, cela peut former des otites. » Pour palier à cela, le port de casques anti-bruit est évidemment indispensable. Mais ceux-ci ne gomment pas d’autres problèmes auxquels l’enfant peut être confrontés.

Attention à l’environnement violent

Un stade, même sans heurts entre supporters ou confrontations entre bandes d’ultras, demeure un environnement hostile pour un jeune enfant. « On a beaucoup d’agressions pour un enfant dans un stade », estime Arnault Pfersdorff. « Il y a les auditives, mais aussi tout ce qu’il voit qui peut le perturber. Il verra des images qui le marqueront, qui peuvent être violentes pour lui : des adultes crier, hurler, se chahuter. Cela peut avoir des incidences sur son comportement. » Et d’ajouter : « Pour eux, ce n’est pas du tout festif et ça peut perturber. Je le comparerais avec le scénario où un enfant est réveillé par des sirènes de pompier la nuit. Par la suite, il peut développer un trouble du sommeil. Là, dans un stade, un enfant ne va pas comprendre toute cette agitation. Cela peut perturber aussi leur sommeil à cause du bruit, mais aussi de l’aspect stroboscopique. »

Un match de foot, pour un enfant, c’est aussi prendre le risque de rester près de deux heures en extérieur, exposé à des aléas climatiques. « L’enfant sera exposé au froid, à la fumée des fumigènes, ce sont des dangers pour un jeune enfant… »

La suite de l’article publié dans Ouest France ICI

Les 4 livres écrits par le Docteur Arnault Pfersdorff, fondateur de pediatre-online, édités chez Hachette-Famille
  • « Manuel Bébé Premier mode d’emploi » Hachette Famille 286 pages 16,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne dort pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne mange pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant n’est pas propre – 7 solutions » Hachette Famille 65 pages 5,95€ Disponible ICI

C’est désormais 4 livres du Dr Pfersdorff pédiatre, qui sont édités chez Hachette et distribués dans toutes les librairies de France, mais aussi Belgique, Luxembourg, Suisse, Canada. Ils s’adressent aux parents. Egalement sur Amazon, Fnac, BNF, etc.


Vous n’avez pas trouvé votre réponse ?
Contacter un pédiatre