Est-ce que mon enfant est déshydraté? Comment savoir ?

On le sait, un enfant et particulièrement un nourrisson, peut se déshydrater vite, surtout s’il montre des diarrhées et/ou des vomissements.

Ou si, lorsque les températures ambiantes sont élevées ou que lui-même a de la fièvre, il boit peu, voire pas du tout.

75% du poids d’un nouveau-né est représenté par de l’eau ! 65% pour un nourrisson et 60% pour un adulte. On comprend donc que le nourrisson puisse se déshydrater plus vite qu’un adulte.

Donc prudence !

Mais quels sont les signes qui doivent alerter?

Il existe un score que nous médecins nous utilisons pour apprécier  cet état de déshydratation. Sans rentrer dans les détails, sachez que ce qui compte c’est de contrôler les éléments suivants:

  • l’apparence générale de vote enfant: a-t-il soif? est-il agité? ou plus léthargique, voire somnolent? Ce sont des signes qui doivent inquiéter
  • l’aspect de ses yeux: sont-ils comme d’habitude ou au contraire légèrement creux, voire très creux? (comme s’ils rentraient dans les orbites)
  • L’aspect de ses muqueuses buccales, c’est-à-dire la langue, les lèvres, la face interne des joues: sont-elles humides, collantes, voire sèches?
  • L’aspect de ses sécrétions lacrymales (les larmes, le film qui protège ses yeux): y a-t-il un aspect plutôt sec?
  • Bien entendu le poids compte beaucoup, si vous pouvez le faire évaluer. Il est important alors de le comparer à une mesure faite récemment, pour apprécier la perte de poids. Les premiers signes de déshydratation (légers) peuvent apparaître pour une perte de 3% de son poids. Une déshydratation grave, ce sera une perte de poids supérieure à 5% de son poids. Et si c’est plus de 10%, il y a grand danger pour ses organes vitaux (reins, cerveau, système cardio-vasculaire). Une perte de poids peut aller très vite en quelques heures, soyez vigilants.

Que faire?

La première chose à faire est d’hydrater votre enfant. Pou ce faire, ayez toujours avec vous des sachets de SRO (Solutés de réhydratation Orale) de type Adiaril, Picolite, GES 45, etc., remboursés par la SS. Cela permettra de compenser la perte en eau et en sels minéraux de votre enfant, surtout en cas de diarrhées.

En cas de doute, montrez le au pédiatre ou à votre médecin.

Ou contactez-nous.

Vous n’avez pas trouvé votre réponse ?
Contacter un pédiatre