Les décès liés à la rougeole ont plus que doublé en 2017

Invité de la rédaction francebleu Alsace Dr Arnault Pfersdorff replay

Une mauvaise couverture vaccinale, ou l’absence de dose de rappel nous montre que la gravité de la rougeole est là et ne demande qu’à repartir.

Le nombre de décès liés à la rougeole en Europe rapportés à ce jour en 2017 est déjà le double de celui des décès survenus pour l’ensemble de l’année 2016, selon les données officielles du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (European Centre for Disease Prevention and Control, ECDC). 

En 2016, la rougeole a été responsable de 12 décès en Roumanie et d’un décès au Royaume-Uni. En 2017, des décès ont été rapportés en Allemagne (1), au Portugal (1), en France (1), en Italie (3), en Bulgarie (1) et en Roumanie (20). La Roumanie et l’Italie sont confrontées à d’importantes épidémies de rougeole en 2017. Des cas continuent d’être rapportés malgré le renforcement des campagnes de vaccination à l’échelle nationale. 

Au 22 août 2017, l’Italie a rapporté 4 220 cas, dont 3 décès. Parmi ces cas, 283 concernaient des personnels de santé. L’âge médian des personnes affectées est de 27 ans. Dans environ 88 % des cas, les personnes n’étaient pas vaccinées et 7 % n’avaient reçu qu’une seule dose de vaccin. En 2016, l’Italie avait rapporté 861 cas. 

Entre le 1er janvier 2016 et le 18 août 2017, la Roumanie a rapporté 8 803 cas, dont 32 décès. Ce sont en tout 6 834 cas de rougeole qui ont été rapportés par la Roumanie à ce jour pour 2017. 

Tous les pays de l’Union européenne/Espace économique européen ont rapporté des cas de rougeole cette année, à l’exception de la Lettonie, du Liechtenstein, de Malte et de la Norvège.

https://www.francebleu.fr/emissions/l-invite-de-la-redaction-de-7h40/alsace/l-invite-de-la-redaction-de-7h40-47

Vous n’avez pas trouvé votre réponse ?
Contacter un pédiatre