L’eau du robinet et le chlore: quoi savoir ? Utilisable pour préparer les biberons?

Expliquer la chloration de l’eau du robinet

La réglementation des eaux de distribution en France répond à des normes drastiques, tout particulièrement en matière de microbiologie. Afin de garantir une eau saine aux consommateurs et plus spécifiquement aux populations les plus sensibles (enfants, femmes enceintes, personnes âgées,…), les pouvoirs publics souhaitent que soit maintenue une concentration minimale en chlore libre de 0,3 mg/l en sortie des réservoirs, en visant une concentration de 0,1 mg/l en tout point du réseau de distribution. Pour vous faire une idée plus précise : 0,1 mg/ = 1 goutte de chlore pour le contenu d’environ 5 baignoires (1 000 litres).

.

.

De nombreuses études épidémiologiques, effectuées notamment aux USA et au Canada, ont cherché à déterminer les effets du chlore sur notre santé. Il en résulte que l’action de désinfecter avec des produits chlorés n’a pas d’incidence néfaste sur notre santé.

En revanche, il est énoncé que certains sous-produits de la chloration (SPC), résultats de l’interaction entre le chlore et certaines matières présentes dans l’eau, pourraient jouer un rôle dans la survenue du cancer de la vessie et du colon. Il est cependant à noter que les investigateurs restent eux-mêmes prudents quant à l’interprétation de ces conclusions.

En effet, les études reposent sur des échantillons insuffisants et de nouvelles études de grande envergure doivent venir mieux évaluer cette problématique. En pratique, ces liens mal établis ne permettent pas de remettre en question l’importance majeure de la désinfection par le chlore pour assurer une eau saine et sans risque bactériologique.

Carafe d’eau au frigo pour ôter le goût

L’eau du robinet peut parfois être qualifiée, par les consommateurs, comme ayant un « goût de javel ». Cela est dû au chlore qui se lie aux matières organiques pour les éliminer. Pour éviter ce désagrément, il suffit d’un geste simple : placer une carafe d’eau fermée dans le bas du réfrigérateur. Au bout d’une heure, le goût aura été éliminé !

Peut-on préparer un biberon pour bébé avec l’eau du robinet ?

Quelle eau choisir pour préparer le biberon de bébé ? L’eau du robinet est-elle à bannir ou peut-on s’en servir ?

Pendant les six premiers mois, l’alimentation de bébé est quasi exclusivement liquide. Si vous avez opté pour l’allaitement maternel, votre bébé n’aura pas besoin d’eau. En début de tétée, le lait maternel contient en effet plus d’eau, ce qui le désaltère. En revanche, lorsque vous passez au biberon, il est important que bébé s’hydrate. Quelle eau est la plus adaptée à bébé ? Que ce soit pour accompagner le lait infantile ou pour le faire boire tout simplement, votre enfant a besoin d’eau.

Mais son appareil digestif a besoin d’être préservé. Il est donc recommandé de lui donner une eau potable qui ne contient pas plus de 50 milligrammes de nitrates par litre, des quantités de calcium modérées (dureté inférieure à 25 g) en fluor (pas plus de 0,3 mg par litre), ou même en sodium (de 10 à 15 mg par litre).

Cela signifie-t-il que l’eau du robinet est à oublier?

Contrairement à un grand nombre de croyances, l’eau du robinet peut tout à fait être adaptée au biberon. Mais attention elle doit remplir certaines conditions. Pour commencer, renseignez-vous sur la date de construction de votre habitation : si elle est antérieure à 1948, il y a de grands risques que votre tuyauterie soit en plomb… donc à proscrire. Par ailleurs, n’hésitez pas à contacter votre mairie ou la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales afin de vous assurer que l’eau de votre robinet est potable et adaptée à un jeune enfant.

En France, l’eau est adaptée dans 98% des cas. Mais avant de l’utiliser, il faut également suivre quelques petites règles. Commencez par ouvrir le robinet (détartré) et laissez couler l’eau quelques secondes avant de remplir le biberon. Veillez à ce que la température ne dépasse pas les 25°C. Attention : il ne faut pas utiliser de filtres à eau sur la tête du robinet ou votre carafe : ils contribuent à la multiplication des micro-organismes. Par mesure de précaution, avant les 6 mois de votre bébé, mieux vaut cependant faire bouillir l’eau du robinet et limiter son utilisation pour la réalisation des biberons de lait. Au-delà de six mois et dans le cadre de sa diversification alimentaire, les nitrates qu’elle contient seront mieux tolérés par bébé.

Lire la suite de l’article du MagicMaman

Tout savoir sur l’eau

Vous pouvez visiter le site du Centre d’information sur l’eau, très instructif.

Les 4 livres écrits par le Docteur Arnault Pfersdorff, fondateur de pediatre-online, édités chez Hachette-Famille
  • « Manuel Bébé Premier mode d’emploi » Hachette Famille 286 pages 16,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne dort pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne mange pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant n’est pas propre – 7 solutions » Hachette Famille 65 pages 5,95€ Disponible ICI

C’est désormais 4 livres du Dr Pfersdorff pédiatre, qui sont édités chez Hachette et distribués dans toutes les librairies de France, mais aussi Belgique, Luxembourg, Suisse, Canada. Ils s’adressent aux parents. Egalement sur Amazon, Fnac, BNF, etc.

Vous n’avez pas trouvé votre réponse ?
Contacter un pédiatre