Pas de régime pour la mère pendant l’allaitement

Les grands principes

  • ne pas faire de régime  (il y a risque de remariage de polluants lipophiles toxiques)
  • augmenter les apports d’environ 500 cal/jour
  • l’alimentation doit restée équilibrée et variée= important pour que le nouveau-né allaité soit au contact d’une large palette de saveurs alimentaires (comme pendant la grossesse)
  • si vous faites un régime, cela va impacter le microbiote de votre lait et donc cela va moduler celui de votre enfant

Les acides gras

ils sont utiles pour votre bébé (pour son développement neurologique): il y a donc intérêt à manger un poisson gras par semaine et de diversifier les huiles (soja, colza, noix).

Et le Fer, la vitamine D et la vitamine K?

Ils ne sont pas présents en quantité suffisante dans le lait maternel

C’est la raison pour laquelle on ne clame pas le cordon ombilical tout de suite thé bébé à la naissance, ce qui améliore le stock du bon fer, le fer héminique. Ainsi bébé tient plusieurs mois, en particulier grâce aux réserves qu’il a constituées lors du 3è trimestre de la grossesse.

D’où l’importance de supplémenter en fer les prématurés.

.

Et l’alcool? le thé? café?

  • il n’y a pas d’interdits, mais des limitations
  • 2 à 3 tasses de café ou de thé par jour, juste après une tétée
  • pas plus d’un aliment au soja par jour (phytobiologies-oestrogènes et leur effet perturbateur endocrinien)
  • alcool: il est bon de savoir d’un verre d’alcool met 2 à 3 heures avant d’être éliminé du lait, donc prudence, à ne faire que si une occasion à fêter, et juste après une tétée

Et le lait?

Il est recommandé de poursuivre comme d’habitude. Ainsi votre futur bébé s’habitue aux protéines du lait de vache. 

Vous êtes végétarienne?

La qualité de votre lait sera bonne, à condition de prendre des oeufs , du fromage et le complément de Vitamine B12.

Attention au régime végétalien, dangereux et pour la maman et pour l’enfant, qui peut conduire à des carences multiples.

Petits rappels des avantages du lait maternel:

  • diminution du surpoids, de l’obésité et du diabète de type 2 à l’âge adulte
  • diminution de la pression artérielle
  • meilleur profil lipidique à l’adolescence
  • amélioration des performances cognitives et du neuro développement à l’âge de 5 ans (Etude Epipage)
  • Moins d’allergies (si le sein a été donné au moins 6 mois)
  • bénéfices relationnels er psychosociaux
  • diminution de la mortalité liée aux infections et aux diarrhées
  • Bénéfices pour la santé de la mère

Source: Dossier Le Quotidien du Médecin 9908 juillet 2021