Nouveaux arguments contre une relation entre la vaccination rougeole-oreillons-rubéole (ROR) et l’autisme (vaccins)

meltdown-1312488_640

juin 2017

Le rôle du vaccin ROR dans la survenue d’un autisme a été évoqué en 1998 lors de la publication de 12 cas d’autisme au décours d’un ROR puis d’une étude montrant l’augmentation simultanée (entre 1989 et 1992) de la vaccination par ROR et de l’incidence des autismes.

Une étude anglaise, faite à partir du fichier des médecins généralistes, montre que l’incidence de l’autisme a été multipliée par sept entre 1988 et 1999 (de 0,3/10 000 à 2,1 personnes). Or pendant cette même période, la prévalence de la vaccination ROR est restée stable autour de 95 %.

Kaye JA, del Mar Melero-Montes M, Jick H. Mumps, measles, and rubella vaccine and the incidence of autism recorded by general practitioners : a time trend analysis. Br Med J 2001; 322 : 460-6

Une autre étude, californienne, a analysé rétrospectivement d’une part la couverture vaccinale des enfants nés entre 1980 et 1994 chez lesquels on connaissait la date du premier ROR, et d’autre part les cas d’autisme chez les enfants nés pendant cette même période. Entre 1980 et 1994, les cas d’autisme ont considérablement augmenté (+ 373 %) passant de 44 cas/100 000 naissances vivantes en 1980 à 208 en 1994 tandis que pendant la même période, la couverture vaccinale par ROR à l’âge de deux ans n’a augmenté que de 14 % passant de 72 % à 82%.

Le point sur ces fake news qui circulent :

Le film « Vaxxed », soutenant la thèse d’un lien entre vaccination et autisme et prétendant que les autorités de santé américaines (le CDC) auraient caché des données à ce sujet, est disponible sur Internet et dans plusieurs salles. Il risque d’entrainer questionnements et inquiétude, notamment des parents indécis quant à la vaccination ROR !
Le réalisateur de ce film n’est autre qu’Andrew Wakefield, anti-vaccinal anglais mondialement connu pour une publication dans le Lancet qui soutenait un lien entre vaccination ROR et autisme, mais aussi pour sa capacité à falsifier les données. En effet, cette étude a été retirée du Lancet après la découverte de manquements éthiques graves (falsifications, acceptations d’honoraires cachés, etc.), et Wakefield reconnu coupable de fraude scientifique et radié de la médecine par ses pairs.
Alors que ce lien entre vaccination ROR et autisme a été réfuté plusieurs fois sur le plan épidémiologique et considéré comme non plausible, A. Wakefield suggère que l’administration simultanée des 3 vaccins induirait un certain nombre de cas d’autisme ! Rassurez vous : leur répétition ne suffit pas à ce que les mensonges deviennent vrais ! D’innombrables analyses de qualité ont montré sans équivoque qu’il n’existe aucun risque accru d‘autisme suite à une vaccination.

 

Donc, non le vaccin contre rougeole oreillons rubéole ne provoque pas l’autisme.

Vous n’avez pas trouvé votre réponse ?
Contacter un pédiatre