Vous avez peur des vaccins, voilà peut-être l’explication. Science ou rumeurs, il faut choisir

Depuis quelques années, un certain nombre de peurs sont générées un peu partout autour des vaccins. Pourquoi? À cause de quoi? Que s’est-il passé? Personne n’a pourtant jamais dit qu’un vaccin était inoffensif, le risque zéro n’existe pas.

Mais lorsqu’il s’agit d’éviter d’attraper des maladies graves (rubéole et ses graves malformations pendant la grossesse, rougeole et mort du nourrisson ou méningite, tétanos et mort par étouffement, oreillons et stérilité masculine, coqueluche et pneumonie grave, hépatite B et cancer du foie, etc.), cela ne vaut-il pas la peine de refaire le point? De peser réellement les avantages et les inconvénients?

Lisez cet article très bien fait paru dans Le Monde Scientifique.

Vous verrez peut-être les choses autrement.

Et surtout, que votre pédiatre prenne le temps de vous expliquer, de vous donner les bonnes informations, quitte à repousser les vaccins d’un ou deux mois si besoin. Ce qui compte, c’est votre parfaite information, pour les légitimes questionnements qui sont les vôtres. Notre rôle de pédiatre est de vous expliquer pourquoi on fait les vaccins à votre enfant, dans quel but. Préparez votre liste de questions.

N’hésitez pas non plus à nous contacter sur pediatre-online pour en parler. C’est un sujet que nous connaissons bien.

Début de l’article:

Vaccins : science ou rumeurs, il faut choisir

Des spécialistes de la vaccination s’inquiètent de la méfiance croissante de la population envers cet outil incontournable de santé publique et souhaitent réagir « au nom de l’intérêt collectif et en particulier des plus vulnérables ».

LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | 

TRIBUNE. Dans le débat sensible en cours sur la vaccination, nous avons récemment perçu dans certains médias, y compris dans les colonnes du Monde, une dérive inquiétante. Elle tend à donner la parole plus largement aux « lanceurs d’alertes », même fausses ou non confirmées, qu’aux experts académiques dont l’exigence de rigueur médico-scientifique est moins vendeuse. On cherche de plus à disqualifier ces derniers en les accusant systématiquement de connivence avec l’industrie pharmaceutique selon une application bien sentie du principe de la théorie du complot.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/sciences/article/2017/06/01/vaccins-science-ou-rumeurs-il-faut-choisir_5137277_1650684.html#HfEDgqH9v3cMzujM.99

Vous n’avez pas trouvé votre réponse ?
Contacter un pédiatre