Thématique
Neurologie

L'autisme: où en est-on? une part génétique?

L’autisme est défini comme étant une maladie neurodéveloppementale. Avec comme caractéristiques des troubles de l’interaction sociale associée à un répertoire d’intérêts et d’activités restreint, stéréotypé et répétitif. On n’en connait pas vraiment les causes, on ...
Lire la suite de l'article

Les pédiatres sensibilisent les parents aux 1 000 premiers jours de l'enfant, période importante pour une meilleure santé tout au long de sa vie

  Communiqué de presse, Octobre 2015   « Sensibiliser les parents aux 1 000 premiers jours de l’enfant, période importante pour une meilleure santé tout au long de sa vie » Portée par l’Organisation Mondiale de la Santé ...
Lire la suite de l'article

Troubles déficitaires de l'attention chez mon enfant (TDAH): dépister tôt

Ce n’est pas parce-ce que votre enfant est « agité » qu’il faut le taxer d’hyperactif ou lui coller l’étiquette de troubles de l’attention et/ou d’hyperactivité. Certes, c’est vous les parents qui êtes les mieux placés pour ...
Lire la suite de l'article

Les progrès de la chirurgie foetale, in utéro, avant que le bébé ne naisse (spina bifida, vessie, hernie diaphragmatique, jumeaux, etc.)

Certains hôpitaux sont spécialisés  dans cette technique qui peut s’avérer indispensable pour assurer la survie parfois du bébé à naître. C’est une discipline en pleine mutation. Opérer le foetus sans avoir besoin d’ouvrir l’utérus! Il ...
Lire la suite de l'article

Troubles des apprentissages chez les enfants: bien les dépister, le plus tôt possible, le rôle du pédiatre dans ce processus (dysphasie, dyspraxie, trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), dyslexie, dysorthographie, dyscalculie

Dans une même classe, un certain nombre d’élèves ont la nécessité d’avoir un suivi pour certains troubles spécifiques: langage, apprentissage par exemple. Qui peuvent se traduire par toute sorte de syndromes: dysphasie, dyspraxie, trouble déficitaire de ...
Lire la suite de l'article

La durée d'immunité d'un vaccin (ROR, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite B, coqueluche)

POURQUOI LE SCHEMA VACCINAL DE L’HÉPATITE B A T IL ETE MODIFIE ? Le schéma vaccinal est passé de quatre à trois injections seulement (0-1-6), car le recul acquis sur cette vaccination pratiquée depuis 1981 ...
Lire la suite de l'article