Sommeil de l’enfant : Pas d’écran dans l’obscurité juste avant le coucher !

Sommeil perturbé

Les enfants et les adolescents qui restent sur écran, dans l’obscurité, avant de se coucher, risquent d’avoir un sommeil perturbé, confirme cette étude de l’Université de Lincoln (UK), la première à révéler une différence d’effet, en fonction des niveaux d’éclairage de la chambre. On sait que l’exposition à la lumière « bleue » des écrans, entraîne un décalage de l’horloge biologique et une perturbation du sommeil, avec un impact sur notre métabolisme et notre santé cellulaire. De nouvelles données, présentées dans la revue Environment International qui estiment à 147% l’augmentation du risque de sommeil perturbé avec l’utilisation d’écrans dans le noir.

.

.

Dans pièce éclairée plutôt que dans la le noir

On sait que l’utilisation nocturne des téléphones, tablettes et ordinateurs portables est systématiquement associée à un sommeil de mauvaise qualité ou insuffisant, et à une mauvaise qualité de vie perçue. Par ailleurs, le manque de sommeil était associé à une altération de la réponse immunitaire, à la dépression, à l’anxiété et aux troubles métaboliques dont le risque d’obésité chez les enfants et les adolescents. Cette étude démontre que les pré-adolescents qui utilisent un téléphone portable, regardent la télévision ou une série sur ordi une heure avant d’aller se coucher risquent de ne pas dormir suffisamment. Il vaut mieux encore utiliser ces écrans dans une pièce éclairée ou encore mieux ne pas les utiliser du tout dans l’heure qui précède le coucher.

Les résultats

L’étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Lincoln, de l’Imperial College London, de Birkbeck, de l’Université de Londres et de University of London and the Swiss Tropical and Public Health Institute ont analysé les données d’utilisation d’écrans -dont l’éclairage de la chambre- et de mesures du sommeil chez 6.616 adolescents âgés de 11 à 12 ans. L’analyse montre que :

  • plus de 70% des jeunes participants déclarent utiliser au moins un type d’écran dans l’heure qui précède leur coucher ;
  • 90% des adolescents ne dorment pas selon la durée recommandée de 9 à 11 heures par nuit,
  • les jeunes participants qui utilisent un écran dans une pièce éclairée ont un risque accru de 31% de perte de sommeil vs les non-utilisateurs ;
  • ce risque augmente de 147% s’ils utilisent leurs écrans dans le noir.

 

Les auteurs rappellent l’importance d’une bonne durée et qualité de sommeil dans l’enfance pour permettre le développement physique et mental. Le sommeil est également crucial pour les processus cognitifs et un manque de sommeil a déjà été directement lié à des résultats scolaires médiocres. L’auteur principal, le Dr Michael Mireku, chercheur en psychologie à l’Université de Lincoln rappelle que de précédentes recherches ont bien établi le lien entre l’utilisation de l’écran et la qualité et la durée du sommeil chez les jeunes,

Cette nouvelle étude nous apprend que l’éclairage ambiant module le risque de troubles du sommeil.

Source: Environment International March 2019 DOI : 10.1016/j.envint.2018.11.069 Night-time screen-based media device use and adolescents’ sleep and health related quality of life

Plus sur le Temps d’Ecran

Voir aussi Sommeil Blog

Les 4 livres écrits par le Docteur Arnault Pfersdorff, fondateur de pediatre-online, édités chez Hachette-Famille
  • « Manuel Bébé Premier mode d’emploi » Hachette Famille 286 pages 16,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne dort pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne mange pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant n’est pas propre – 7 solutions » Hachette Famille 65 pages 5,95€ Disponible ICI

C’est désormais 4 livres du Dr Pfersdorff pédiatre, qui sont édités chez Hachette et distribués dans toutes les librairies de France, mais aussi Belgique, Luxembourg, Suisse, Canada. Ils s’adressent aux parents. Egalement sur Amazon, Fnac, BNF, etc.


Vous n’avez pas trouvé votre réponse ?
Contacter un pédiatre