La plagiocéphalie (crâne plat de bébé)

Pourquoi des zones de la tête de certains enfants s’aplatit-elle?
Le crâne des bébés est très mou, et les os peuvent s’aplatir sous la pression. Les muscles du cou des bébés sont également faibles. C’est pourquoi les bébés ont tendance à tourner la tête sur le côté lorsqu’ils sont placés sur le dos. Si la tête des bébés est toujours appuyée du même côté, elle peut s’aplatir. C’est ce qu’on appelle la tête plate. Le terme médical de ce phénomène est plagiocéphalie positionnelle. Un léger aplatissement disparaît de lui-même. Un aplatissement plus prononcé peut être permanent, mais il ne nuira ni au cerveau ni au développement de votre bébé.

Est-il possible de prévenir la tête plate ?
Oui. Un moyen simple de prévenir la tête plate consiste à changer la position de la tête de votre enfant tous les jours. Parce que les bébés aiment regarder des choses intéressantes, ils ont tendance à tourner la tête vers la chambre plutôt que vers le mur. Ils peuvent ainsi vous voir aller et venir.

Voici comment modifier la position de la tête de votre bébé tout en lui offrant le même champ de vision :

  • Un jour, placez la tête de votre bébé à la tête de la couchette.
  • Le lendemain, placez sa tête au pied de la couchette.
  • Chaque jour, alternez l’orientation de votre bébé dans sa couchette.
  • Assurez-vous qu’il regarde toujours vers la chambre et non vers le mur.
  • Vous pouvez aussi installer un mobile du côté de la couchette orienté vers la porte de la chambre pour inciter votre bébé à regarder dans cette direction.

Que puis-je faire d’autre pour éviter que mon enfant ait la tête plate ?
Pendant leur période d’éveil, les bébés devraient toujours passer un certain temps sur le ventre, sous supervision, et ce plusieurs fois par jour. Non seulement la période passée sur le ventre évitera la formation d’une zone plate sur la tête, mais elle est importante pour le développement de votre bébé. Si votre bébé présente tout de même une zone plate sur la tête, consultez votre pédiatre ou votre médecin de famille.

Mots clés : Nourrissons, , , ,
Lire aussi :