Bouchon de cérumen: que faire? Quand consulter?

Que faire et quand consulter en cas de bouchon de cérumen ?

Pour éviter des lésions du conduit auditif, ne tentez pas d’enlever un bouchon de cérumen en introduisant un objet dans l’oreille de votre enfant. En revanche, vous pouvez essayer de le dissoudre vous-même avec du sérum physiologique. En cas d’antécédents d’otites à répétition, de symptômes accentués ou persistants, une consultation médicale se révèle toutefois indispensable.

Que faire soi-même ?

Il est très important d’éviter toute manipulation dans le conduit auditif pour ne pas aggraver la situation. En particulier, ne pas retirer le cérumen avec un coton-tige ou un autre objet :

  • les instruments pointus (trombone, épingle, allumette, cure-dent…), de même que les jets d’eau (d’une brosse à dents éléctrique), peuvent provoquer des lésions du conduit ou du tympan ;
  • les chandelles, ou bougies auriculaires dites « de Hopi », sont supposées provoquer une aspiration du bouchon de cérumen après exposition du conduit auditif à une flamme. Cette méthode est inefficace et peut causer des brûlures à l’oreille. C’est pourquoi elle est formellement déconseillée par nos confrères oto-rhino-laryngologistes (spécialistes du nez, de la gorge et des oreilles).

Vous pouvez tenter de dissoudre le bouchon, ou au moins de le ramollir, pour faciliter son extraction par un médecin si nécessaire. Pour cela, utilisez du sérum physiologique ou de l’eau de mer additionnée de bicarbonate (vendus en pharmacie) et procédez en plusieurs étapes :

  • faites tiédir le produit dans la main ;
  • faites le couler dans le conduit auditif, la tête penchée sur le côté ;
  • restez dans cette position pendant une dizaine de minutes ;
  • répétez ce nettoyage plusieurs jours de suite.

Perforation du tympan : les précautions à prendre

Il est absolument déconseillé d’introduire un liquide dans votre oreille si votre tympan est perforé, par exemple pour l’une des raisons suivantes (c’est valable pour les gouttes à mettre dans les oreilles: ne jamais faire sans que le pédiatre ou l’ORL vous l’ai prescrit: s’il y a perforation du tympan, certains gouttes vont traverser et aller attaquer voire détruire l’oreille interne avec risque de surdité :

  • traumatisme ;
  • otites à répétition ;
  • pose d’un drain (dispositif permettant d’évacuer les sécrétions de l’oreille moyenne en cas d’otite moyenne résistant au traitement médical).

Cela peut entrainer une infection responsable de troubles auditifs.

Quand consulter ?

Si les oreilles produisent beaucoup de cérumen sans aucun symptôme, aucune consultation n’est requise.

Vous devez prendre rendez-vous avec votre pédiatre si des symptômes auditifs persistent et que votre enfant dit entendre moins. Seul, il  peut déterminer s’ils sont dus à un bouchon de cérumen ou à une autre cause. Il n’y a pas d’urgence à consulter ; chez un nourrisson c’est fréquent, ça prouve que son audition fonctionne bien:

  • douleur intense ;
  • écoulement de liquide clair ou purulent, ou saignement par le conduit auditif ;
  • fièvre.

Si vous avez tenté de dissoudre vous-même le bouchon sans succès, il faut le faire extraire par un médecin.

Des signes parfois trompeurs chez l’enfant:

Les tout-petits peuvent avoir des sensations évoquant la présence d’un bouchon de cérumen, alors qu’ils ont en fait introduit un petit objet dans leur oreille. C’est pourquoi il est indispensable de consulter en urgence si votre enfant présente des symptômes auriculaires. On passe parfois à côté de ce diagnostic. Ne pas hésiter à montrer votre enfant à votre pédiatre.

 pour en savoir davantage, cliquez ICI

Vous n’avez pas trouvé votre réponse ?
Contacter un pédiatre