A lire, un roman d’une grande finesse sur l’arrivée d’un prématuré « A nous regarder, ils s’habitueront » d’Elsa Flageul

L’histoire de ce jeune couple, Alice et Vincent, l’arrivée de leur premier enfant, patatras, il arrive trop tôt, 7 mois de grossesse.

Leur vie bascule, le désordre des questions qui restent désemboîtées, avec des réponses toujours mal interprétées, car leur flux ne cesse d’augmenter, la vie fragile, toujours un décalage devant ceux qui savent, qui sont habitués, qui en ont vu d’autres, des bien plus prématurés que ça…

Futur prix Fémina? Je vote « pour ».

« A nous regarder, ils s’habitueront », d’Elsa Flageul, chez Julliard

Quel titre ! Précipitez-vous et lisez lentement, prenez votre temps, ça se boit par gorgées quotidiennes.

Tout se bouscule, tout va trop vite, le projet d’accouchement qui vole en éclats, les peurs, les questions, les sachants ces médecins pédiatres qui n’ont pas toujours les mots qu’il faut, les puéricultrices formidables, les sage femmes fondamentales, tout est là, lisez ce livre écrit avec tant d’acuité et de tendresse.

Arnault Pfersdorff