La rentrée des classes est passée : que prévoir pour la santé de mon enfant ?

La rentrée des classes: que prévoir pour la santé de mon enfant?

Consulter l’article du Dr Arnault Pfersdorff fondateur de pediatre-online sur Magic Maman

Votre enfant est rentré à l’école et certains aspects concernant son hygiène ou sa santé existent. Voici des conseils.

 

C’est sa première rentrée, il n’est pas encore propre.

Vous pensiez que les vacances d’été seraient propices pour l’acquisition de la propreté. Et ce n’est pas le cas. Dans sa classe, votre enfant ne sera probablement pas le seul à n’être pas encore tout à fait « prêt ». Ne lui mettez pas la pression, ça ne ferait qu’aggraver la situation. Faites-lui comprendre qu’il peut demander à la maitresse s’il a besoin de faire pipi. Et si un petit accident arrive, « ce n’est pas grave ».

La première rentrée scolaire est une étape pleine d’émotions (enfant et parents) et il n’est pas rare que des petites énurésies apparaissent alors qu’il était propre. Vous ferez le point avec la maitresse, et le pédiatre.

 

Les vaccins.

Vous aurez fourni un certificat pour les vaccins.

Vous avez entendu parler du projet de rendre obligatoires 11 vaccins (actuellement 12 en Italie, la varicelle en plus). Ils ont leur utilité. Prenez le temps d’en parler avec votre médecin, pour mieux comprendre. Votre adhésion est essentielle. Évitez de vous perdre dans les forums anxiogènes sur le web.

 

Il a le sommeil perturbé:

 

Parfois, les jours qui précèdent la rentrée se traduisent par…des nuits agitées, des réveils nocturnes, des cauchemars. Ces symptômes peuvent aussi venir plus tard. Ne grondez pas votre enfant, prenez le temps, rassurez-le, car il vit peut-être cette situation comme un abandon. La moindre contrariété peut impacter son sommeil (camarade qui l’embête, changement de maitresse, déménagement). Dans tous les cas, prenez le temps de le faire parler, car il ne sait pas verbaliser. Trouvez les mots justes, invitez un copain de classe à la maison, ça facilitera le lien avec l’école.

 

Il tombe malade à chaque rentrée.

 

La propagation des virus, des bactéries est favorisée par la promiscuité scolaire. Certains enfants font plus facilement des rhinites, otites, bronchites. Un apport en Fer peut-être nécessaire pour stimuler son immunité. Une cure de gelée royale associée à de la vitamine D3 et des ferments lactiques sera utile pour un enfant de plus de 6 ans. Ne faites pas d’auto prescription, voyer avec votre médecin.

 

Il est allergique, vous craignez la cantine.

 

Une allergie a peut-être été détectée : lait de vache, oeuf, arachide, kiwi, etc. Si celle-ci est avérée et marquée (problèmes respiratoires, vomissements, urticaire), vous aurez rempli un PAI (projet d’accueil individualisé), pour récapituler les aménagements nécessaires (éviction d’aliments, assistance pédagogique, mesures médicales d’urgence à appliquer, etc.).

 

Certificats de sports.

 

Plus besoin de fournir systématiquement un certificat médical chaque année, mais tous les 3 ans (pour un club), suffisant pour la pratique du sport en général. À l’école, plus nécessaire. En cas de compétition, il conserve sa place.

Un conseil: équilibrez bien son emploi du temps entre école, activités sportives et loisirs.

 

Consulter l’article du Dr Arnault Pfersdorff sur Magic Maman

Vous n’avez pas trouvé votre réponse ?
Contacter un pédiatre