Pollution de l’air intérieur: faut-il ouvrir les fenêtres?

Repérer les polluants de l’air intérieur

Les enfants passent (comme les adultes) en moyenne 85% de leur temps dans des lieux et environnements clos, en particulier les logements.

Dans une maison ou un appartement, de nombreux polluants sont présents:

  • chimiques: composés organiques volatils, monoxyde de carbone, particules, etc.
  • bio contaminants de type moisissures, allergènes domestiques (chats, chiens), pollens, acariens, etc.

.

.

 

Le polluant le plus dangereux

Cela reste le monoxyde de carbone émis lorsqu’il y a des sources de combustion comme une chaudière ou une gazinière.

Inodore, incolore, donc non décelé quand vous êtes présent. PRUDENCE

Les appareils doivent être régulièrement entretenus.

Pensez à vérifier la ventilation vers l’extérieur et n’occultez pas les ouvertures sous prétexte que le froid entre.

Les fameux COV (composés organiques volatils)

Nombreux sont présents dans l’air de la maison à partir de sources diverses:

  • produits et matériaux de construction ou de décoration
  • produits ménagers
  • cigarette (même si vous fumez sur le balcon…)
  • parfums d’intérieur
  • produits de bricolage
  • meubles

Leurs effets vont des maux de tête aux symptômes respiratoires, mais aussi des irritations cutanées, nasales, oculaires. Sans compter les effets à long terme: troubles du sommeil, problèmes endocriniens, etc.

Les contaminants biologiques

  • attention aux moisissures: ce sont des filaments (champignons ) qui se maintiennent facilement en intérieur si la ventilation n’est pas suffisante ou dans une pièce placée au nord voyant peu le soleil. Elles peuvent pénétrer par les portes, les fenêtres, certaines ventilations ou par l’intermédiaire des occupants eux-mêmes. L’humidité joue un rôle important (dégât des eaux, infiltration, fuite, condensation, mauvaise ventilation).
  • acariens domestiques: ils vivent 2 à 3 mois, sont invisibles à l’oeil nu, et ils se nourrissent de phanères (ongles, poils, cheveux, peaux mortes), mais aussi de moisissures. Ils sont responsables de beaucoup d’allergies par l’intermédiaire de leurs déjections, mais aussi par leurs glandes salivaires. Ces éléments persistent longtemps après la mort de l’acarien. 50 000 espèces existent ! 
  • les pollens: ils peuvent pénétrer dans les logements.

Un chiffre: une seule personne nourrit chaque jour par ses desquamations de peau, cheveux etc. de quoi nourrir des milliers d’acariens…pendant plusieurs mois

Que faire?

Aérer la chambre est une bonne chose. Il faut bien entendu veiller à ne pas le faire dans l’heure qui précède la mise au lit de votre enfant.

Si vous le pouvez, aérer la literie par la fenêtre une ou deux fois par semaine, à l’ancienne, si la copropriété ne l’interdit pas! 

Congelez le doudou de votre bébé, ça endort les acariens. C’est toujours ça de pris, et vous le ressortez une heure avant usage.

Si une plante ou un arbre pollinisant est juste devant la fenêtre, s’assurer que la toux de votre enfant n’est pas liée.

N »hésitez pas à faire appel à un conseiller médical en environnement (CMEI) qui peut se rendre à votre domicile pour vous accompagner dans une démarche d’éviction de ces polluants, en particulier si votre enfant montre de la toux, des troubles du sommeil.

Un lien vous aider en cliquant ICI

Aussi l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur

Les 4 livres écrits par le Docteur Arnault Pfersdorff, fondateur de pediatre-online, édités chez Hachette-Famille
  • « Manuel Bébé Premier mode d’emploi » Hachette Famille 286 pages 16,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne dort pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne mange pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant n’est pas propre – 7 solutions » Hachette Famille 65 pages 5,95€ Disponible ICI

C’est désormais 4 livres du Dr Pfersdorff pédiatre, qui sont édités chez Hachette et distribués dans toutes les librairies de France, mais aussi Belgique, Luxembourg, Suisse, Canada. Ils s’adressent aux parents. Egalement sur Amazon, Fnac, BNF, etc.

 

Vous n’avez pas trouvé votre réponse ?
Contacter un pédiatre