Les oeufs contaminés au Fipronil: est-ce dangereux pour nos enfants?

Depuis quelques jours le phénomène prend de l’ampleur. Le ministère français de l’agriculture a saisi, lundi 7 août, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail pour avis. En 2005, l’agence avait déjà rendu un rapport sur le sujet. Celui-ci était plutôt rassurant quant à l’exposition alimentaire, mais notait que les expositions cumulées (alimentaires, domestiques, etc.) au produit pouvaient ne laisser qu’une marge de sécurité faible pour les jeunes enfants. Le rapport, réalisé en situation d’utilisation non frauduleuse de la substance, notait cependant « l’insuffisance des données disponibles sur la contamination des denrées alimentaires ».

Les informations vont donc se préciser dans les jours à venir.

Que faire en attendant?

Sans tomber dans la psychose, mieux vaut éviter pendant quelques semaines de consommer des produits déjà préparés (qui font largement appel à ces oeufs reconstitués en masse) et se reporter sur du naturel, faire soi-même et contrôler l’origine de ses oeufs (acheter au marché ou bio).

Pas simple, car ces oeufs contaminés compactés, on peut les retrouver dans pas mal d’aliments: ils sont vendus à l’industrie agroalimentaire et à la restauration hors domicile, ils servent à fabriquer des pâtisseries, des pâtes, des sauces, des plats cuisinés ou des glaces.

La France n’est pas à l’abri, des entreprises industrielles de l’agro alimentaire chez nous en ont acheté et s’en sont servis.

Pour en savoir plus

 

Vous n’avez pas trouvé votre réponse ?
Contacter un pédiatre