Mon enfant fait de la fièvre: que faire? Est-ce dangereux?

Qu’est-ce que la fièvre ? Faut-il toujours la faire baisser ?

La fièvre est une réaction de défense de l’organisme

La température normale du corps est voisine de 37 °C. On parle de fièvre si elle dépasse 38 °C.
La fièvre est un signal qui indique que l’organisme se défend contre un événement particulier : infection, inflammation, vaccination, poussée des dents…

Elle est fréquente dans beaucoup de maladies banales de l’enfant. Elle entraîne rarement des complications. Parfois, elle peut être le signe d’une maladie grave ou évolutive, à prendre en charge en urgence.

Ne faites pas baisser la fièvre systématiquement

Dans de nombreux cas, les poussées de fièvre sont bénignes et disparaissent en moins de trois jours.
En cas de fièvre modérée et si votre enfant sourit, mange et boit, il n’est pas en danger, il est donc inutile de traiter la fièvre. Contentez-vous de la surveiller.

À l’inverse, vous devez traiter la fièvre :

  • si elle persiste plus de deux jours ;
  • si elle dépasse 38,5 °C ;
  • si votre enfant a moins de trois mois ;
  • s’il souffre d’un problème particulier et que vous devez souvent vérifier sa fièvre (par exemple, en cas d’antécédents de convulsions).

Comment bien prendre la température?

Si votre enfant semble fatigué ou malade et a le front chaud (ce qui ne veut pas dire qu’il a de la fièvre), il a peut-être de la fièvre. Vous devez lever votre doute en prenant sa température :

  • utilisez un thermomètre électronique (les thermomètres à mercure sont aujourd’hui interdits) ;
  • évitez les thermomètres auriculaires ou frontaux avant l’âge de 1 an, peu fiables.
  • prenez la température à distance des repas et après 20 minutes de repos.

Respectez l’hygiène et le mode d’emploi :

  • nettoyez le thermomètre avec de l’eau et du savon avant utilisation puis rincez-le ;
  • retirez-le dès que vous entendez le signal sonore et lisez la température ;
  • nettoyez le thermomètre.

En fonction de la voie choisie, pensez à majorer la température :

  • voie rectale : elle est la plus précise et ne nécessite pas de majoration de température ;
  • voie buccale, pour les enfants de plus de cinq ans : majorez la température de 0,5 °C
  • voie axillaire (sous l’aisselle), elle n’est pas très précise mais utile pour avoir une évaluation : majorez la température de 0,6 °C.

Les thermomètres auriculaires permettent une mesure aussi précise que celle obtenue par voie rectale mais le thermomètre est plus difficile à utiliser chez l’enfant petit (conduit auriculaire étroit, mouvements de l’enfant).

Pour en savoir davantage, cliquez ICI

Vous n’avez pas trouvé votre réponse ?
Contacter un pédiatre