Mon enfant face aux écrans: les 4 situations où il faut savoir dire « non ».

children-403582_1280

L’écran est partout dans notre vie de tous les jours.

En particulier à la maison. On n’y fait même plus attention: TV, tablettes, smartphones, consoles de jeux, ordinateurs.

Il arrive même parfois que certains de ces écrans soient allumés en permanence, ce qui n’est pas du tout conseillé.

En particulier si vous avez des enfants à la maison, qui comprendront vite qu’ils peuvent se les approprier à la moindre négligence de votre part.

Et parfois, quoi de plus commode que de laisser son enfant devant la TV, il est sage, pas besoin de s’en occuper, pendant ce temps là vous pouvez faire autre chose, etc.

Oui, mais…

Ce n’est pas bon du tout. L’écran « surstimule l’attention non volontaire. L’enfant est capté par les stimulus visuels et sonores des écrans, qui sont ultra rapides et changeants. Cette attention s’épuise au bout de quinze minutes. L’enfant qui regarde par exemple un écran le matin, fatigue son système attentionné avant d’arriver en classe« . On devine la suite.

4 situations où il faut dire « stop »:

  • pas d’écrans (TV, DVD, …) le matin
  • pas d’écrans durant les repas
  • pas d’écrans avant de s’endormir
  • pas d’écrans dans la chambre de l’enfant

Ca semble simple, mais si vous y réfléchissez, il est probable que l’une de ces situations concerne votre enfant.

Pour en savoir davantage, voyez l’article écrit par S.Duflo, psychologue clinicienne, thérapeute familiale, CMP enfants et adolescents de Noise-le-Grand (93), établissement public de santé mentale Ville-Evrard, Neuilly-sur-Marne 

 

 

Vous n’avez pas trouvé votre réponse ?
Contacter un pédiatre