Probiotiques, prébiotiques, symbiotiques, ferments lactiques dans les laits pour nourrissons: marketing?

Il est temps de faire le point dans cette jungle des appellations

Les probiotiques dans les laits de substitution, c’est quoi?

Ce sont des organismes vivants très petits qui auront un effet bénéfique sur l’homme, l’enfant, à condition qu’ils soient donnés à bonne dose. Ce ne sont pas les mêmes qu’on retrouve dans le lait de la maman( lait maternel).

Ajouter des organismes vivants (les probiotiques) dans un lait qui est vendu sous forme de poudre…cherchez la prouesse. Peu de laits se vantent d’y arriver, car le résultat n’est pas du tout le même que les probiotiques qu’on trouve dans le lait « vivant » et frais de la maman.

Toutes les études sérieuses faites à l’heure actuelle restent prudentes dans la mesure où elles estiment qu’il n’y a pas de données assez solides pour recommander ces laits de substitution enrichis en pro biotiques.

Gardons en mémoire que les seuls pro biotiques ayant montré une petite activité sur les diarrhées pour nourrissons, sont Bifibacterium lactis Bb12, le lactobacillus reuteri ATCC55713, la lactobacillus salivaires CEC5713).

Dont acte.

.

.

Les prébiotiques?

Ne pas confondre: ce sont des substances non digestibles qui vont agir sur l’homme en stimulant soit la croissance soit l’activité de petites bactéries de la flore colique classique habituelle. (qui intervient dans la digestion des aliments, du lait)

Nous y retrouvons des fructo-oligosaccharides, des galactophores-oligosaccharides et des oligosaccharides acides, pour ceux qui veulent savoir.

Là aussi, le lait de la maman en contient aussi, MAIS ce ne sont pas les mêmes.

Des effets positifs parfois en augmentant la fréquence des selles chez certains nourrissons ayant tendance à être constipé, plus rarement un peu moins de risques de survenues de manifestations allergiques et d’eczéma. 

Mais dans l’ensemble, cela reste modeste comme effet.

Il n’y a donc pas à recommander ces laits enrichis en prébiotiques dans l’état actuel des connaissances, sauf pour quelques rares marques très ciblées, votre pédiatre vous dira.

Les symbiotiques

Ce sont des formules qui contiennent à la fois des pré et des pro biotiques.

Aucune analyse ne montre leur efficacité.

Il n’y a donc à ce jour aucune raison de conseiller les laits enrichis en symbiotiques.

Les ferments lactiques

Ce sont des formules de lait qui, lors de leur fabrication, sont fermentées avec des bactéries qui produisent de l’acide lactique. (à partir du lactose du lait, qui est un sucre).

Le lait ainsi fabriqué ne contient donc plus de bactéries vivantes, mais a simplement bénéficié de ce processus de fabrication. (digestion partielle du lactose (sucre) et des protéines).

Les études, les méta-analyses faites jusqu’à présent n’ont pas réussi à démontrer une indication utile pour ces laits fabriqués avec l’aide de ferments lactiques.

Donc acte !

Les Oligosccharides du lait humain (HMO)

Le lait de la maman contient 200 différents oligosccharides (polymères contenant un petit nombre de sucres dits simples) = 3è composant le plus important dans le lait maternel après le lactose (sucre) et les lipides.

Les études là aussi ne sont pas suffisantes à ce jour, mais certains effets sur la réduction de certains troubles mineurs (gaz, pleurs, irritabilité, régurgitions) et de certaines infections respiratoires sont relevés dans certaines études.

A suivre, donc, pour des indications ciblées.

Lactoferrine

C’est une protéine dite soluble du lait, on la retrouve à une concentration de 2g par litre dans le lait maternel.

 Elle va agir le long du tube digestif de bébé, elle permet de mieux absorber le fer du lait de la maman. 

Mais elle a d’autres actions sur les défenses immunitaires, surtout chez les prématurés et les bébés qui ont un faible poids à la naissance.

Son utilité demeure d’actualité dans ces cas.

Quel lait choisir alors enrichi ou non?

C’est votre pédiatre qui vous conseillera en fonction de l’histoire de votre nourrisson, de sa digestion, de son transit, de son poids à la naissance, de son statut éventuel d’ancien prématuré.

Ne succombez pas aux sirènes « commerciales » et aux annonces attractives.

Cet article a été écrit en se référant à l’article du Pr P.Tounian, publié dans le numéro de Réalités pédiatriques n°228 de février 2019.

Les 4 livres écrits par le Docteur Arnault Pfersdorff, fondateur de pediatre-online, édités chez Hachette-Famille
  • « Manuel Bébé Premier mode d’emploi » Hachette Famille 286 pages 16,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne dort pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne mange pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant n’est pas propre – 7 solutions » Hachette Famille 65 pages 5,95€ Disponible ICI

C’est désormais 4 livres du Dr Pfersdorff pédiatre, qui sont édités chez Hachette et distribués dans toutes les librairies de France, mais aussi Belgique, Luxembourg, Suisse, Canada. Ils s’adressent aux parents. Egalement sur Amazon, Fnac, BNF, etc.