Les changements chez l’adolescente (règles, seins, pilosité, humeur, corps qui change..)

Tu as probablement remarqué que ton corps commence à se modifier de différentes manières. C’est parce que tu entres dans la Puberté ou Adolescence. C’est passionnant – c’est le moment où tu commences à passer de l’état de fille à celui de femme. Ta façon de penser et de ressentir les choses changera également. Tu auras peut-être des sautes d’humeur surprenantes et auras le sentiment que personne ne te comprend, ou tu pourras même tomber amoureuse. Chacune ressentira des choses différentes à des moment différents, mais tous ces changements sont absolument normaux.

Les changements physiques qui se produisent chez les filles au cours de la puberté sont déclenchés par une combinaison de facteurs hormonaux, la croissance et les gènes. Cela débute généralement lorsqu’une glande appelée hypophyse, située sous la face inférieure du cerveau, commence à libérer un certain nombre d’hormones. Ces hormones commandent aux ovaires (petites glandes de ton appareil génital) de produire une autre hormone, l’œstrogène.

L’œstrogène est responsable des nombreux changements qui se produisent dans ton corps, à l’extérieur comme à l’intérieur. En général, la puberté commence entre 10 et 16 ans, et dure quelques annonces. Mais chaque personne est différente et ta propre horloge biologique décidera lorsque le bon moment sera venu pour toi. Ne t’inquiète pas si des changements se produisent chez tes amies et que tu ne voies rien venir te concernant – cela finira par arriver.Voici certaines des choses que tu vas vivre au cours de la puberté. Mais il faut savoir que chaque fille ne développe pas toutes ces transformations aux même âge, ce qui explique que certaines de tes copines auront des seins, seront réglées, etc à l’âge de 11 ans, d’autres pas avant 16 ans, aucune inquiétude.

La poussée de croissance
C’est souvent le premier signe de la puberté; tu commences tout à coup à pousser comme un champignon et aussi à t’étoffer !

La poitrine
Progressivement, ta poitrine va se développer. Chaque fille aura des seins de taille et de forme différentes qui se développeront à un- rythme différent. Ne t’inquiète pas si un de tes seins est un peu plus gros que l’autre – ils seront de la même taille lorsque la puberté sera terminée, bien que personne ne soit parfaitement symétrique !

Les poils
Des poils vont commencer à apparaître sous les bras, sur les jambes et sur le pubis.

Les boutons et les cheveux gras
Ne t’inquiète pas si ta peau et tes cheveux deviennent tout à coup gras et si tu as des boutons de temps en temps. C’est normal. Cela arrive parce que les glandes sébacées de ta peau deviennent plus actives et produisent une substance grasse appelée sébum. Tu pourras éprouver le besoin de te laver le visage plus souvent, au moins deux fois par jour. Essaie de ne pas toucher tes boutons. S’ils représentent un réél problème à tes yeux, parles-en à ton médecin.

En ce qui concerne l’hygiène de manière plus générale, il est possible de te laver les cheveux tous les jours si tu en as besoin avec un shampooing doux. Tes glandes sudoripares (responsables de la transpiration) deviennent également plus actives et tu pourras éprouver le besoin de te doucher plus souvent. Tu peux commencer à utiliser un déodorant ou un anti-transpirant.

Etre en forme
Parce que ton corps subit de nombreuses transformations, il est important d’avoir des repas équilibrés pour trouver toute l’énergie dont tu as besoin. Tu grandis plus au cours de la puberté qu’à n’importe quelle autre période de ta vie (à l’exception de la période où tu étais bébé). Choisis des aliments contenant beaucoup de protéines (poisson, viande, Boeufs, légumes secs). Mange beaucoup de fruits frais et de logumes, de laitages (lait, yoghourt, fromage), du pain et des céréales et bois également beaucoup d’eau. Pense à faire un bon petit déjeuner chaque jour – c’est un grand apport d’énergie. Parce que ton organisme se développe très rapidement, il est important de rester en forme en faisant du sport régulièrement, comme la course à pied, la natation, la danse ou tout autre sport que tu apprécies.

Les pertes vaginales
Il se peut que tu remarques parfois dans ton slip la présence de pertes blanches ou vaginales. Elles sont généralement de couleur blanc jaune et de consistance variable. Les pertes sont nécessaires pour empêcher le vagin de se dessécher et pour le protéger contre les infections. Elles sont également le signe de l’imminence des règles. Pour les absorber, tu peux utiliser un protège-slip (tu trouveras davantage d’information sur les protège-slips ultérieurement).

Toutefois, si ces pertes sont malodorantes ou provoquent des démangeaisons et une sensation désagréable, il se peut que tu aies une infection. C’est un problème qui survient assez fréquemment, mais il est important d’en parler à tes parents ou à ton médecin.

Conseils d’hygiène
Après être allée aux toilettes, souviens-toi de toujours t’essuyer d’avant en arrière pour éviter de propager les bactéries de l’anus au vagin car les deux orifices sont très proches l’un de l’autre.

Le cycle menstruel
Le terme menstruation vient du latin ‘mens’ pour mois, qui à son tour vient de la lune. Littéralement, menstruation signifie ‘changement de lune’. L’arrivée des règles est probablement le plus grand changement se produisant au cours de la puberté. C’est le signe d’un corps normal et en bonne santé et il ne faut absolument pas s’inquiéter – tu commences simplement à devenir une jeune femme. Le cycle menstruel dure environ un mois, bien que le cycle de chaque femme soit légèrement différent. Le schéma ci-après montre l’appareil génital féminin. Chaque organe a une fonction spécifique et tous les organes travaillent ensemble pour préparer ton corps de femme à avoir un jour un bébé.

Le scientifique Charles Darwin ayant remarqué que les cycles menstruels et les cycles lunaires duraient chacun 28 jours, pensait qu’il pouvait y avoir un lien entre ces cycles et que la menstruation était directement liée à l’action de la lune sur les marées. On pensait qu’elle était apparue à l’époque où nous étions encore des créatures marines. Cependant, il n’existe aucune preuve scientifique concernant cette théorie.

Tes ovaires (petites glandes en forme d’amande) libèrent chaque mois à tour de rôle un oeuf ou ovule, environ deux semaines avant les règles. La libération de l’ovule s’appelle l’ovulation. L’ovule circule alors le long des trompes de Fallope jusqu’à l’utérus (ou matrice), un organe musculaire de la taille d’un poing. S’il y a un rapport sexuel au moment de l’ovulation et qu’un spermatozoïde rencontre l’ovule, l’ovule peut être fécondé et la femme est alors enceinte. Au cas où cela arriverait, l’utérus prépare une muqueuse souple et spongieuse faite de sang et de tissu, appelé l’endomètre, pour que l’ovule puisse s’y implanter et se nourrir. Implanté dans la muqueuse, l’ovule commence à se développer pour se transformer plus tard en bébé.

Si la fécondation n’a pas lieu, l’ovule et la muqueuse ne sont pas nécessaires. En l’espace de quelques jours, ils sont alors éliminés du corps par le vagin sous la forme d’un écoulement de liquide rougeâtre contenant du sang. Ce sont les règles. Elles marquent le début d’un nouveau cycle.

Le savais-tu ?
Tous les ovules que ton corps produit existent déjà à ta naissance, environ 200 000 ovules dans chaque ovaire. Ils ne sont pas mâtures. A chaque cycle, un ovule arrivé à maturité sera libéré.

Tout sur les règles
Avant d’avoir mes règles, je ne savais pas du tout ce qui allait se passer. Maintenant j’y suis complètement habituée.

Quand commencent-elles ?
La première chose dont il faut se souvenir est que chaque femme commence à avoir ses règles à des moments différents – en général, entre 10 et 16 ans. La date à laquelle elles commencent n’a aucune importance, ton corps décide lorsque c’est le moment. Dans les années 1840, I’âge moyen du début des règles était de 161/2 ans. Aujourd’hui, il est de 13 ans. Cette différence peut être expliquée par les progrès réalisés en matière d’hygiène et d’alimentation pouvant laisser supposer un meilleur état de santé et un développement plus précoce.

A titre indicatif, tu auras probablement tes règles environ deux ans après les premiers signes de développement de ta poitrine, l’apparition de poils sur le pubis et après avoir constaté des pertes vaginales.

Que va-t-il se passer si j’ai mes règles à l’école ?
Ne t’inquiète pas si elles te prennent au dépourvu – cela arrive à tout le monde. Des taches rosées dans ton slip t’indiqueront que tes règles ont commencé. Ne t’inquiète pas au sujet des taches, elles se lavent facilement. Tu peux utiliser du papier toilette ou des mouchoirs en papier si tu en as besoin, mais prévois une serviette hygiénique dans ton sac, par précaution. Tu peux utiliser une trousse vide ou une trousse à maquillage pour emporter avec toi la serviette hygiénique et un slip propre. Tu peux aussi demander de l’aide à une amie ou à un adulte à l’école. Souviens-toi que tout le monde sait de quoi il s’agit et que cela ne gênera personne.
Les femmes ont environ 400 fois leurs règles au cours de leur vie ! Cela représente environ 6 à 7 ans passés à avoir ses règles !

Est-ce que toutes les femmes ont un cycle de 28 jours ?
Souvent, les règles ne sont pas régulières les deux premières années. Après tes premières règles, il est possible que les suivantes ne se produisent que deux ou trois mois plus tard, et qu’elle durent de 1 à 10 jours. En principe les femmes ont leurs règles tous les 28 jours environ, mais c’est aussi normal entre 21 et 35 jours. Seulement 13% des femmes ont un cycle de 28 jours exactement. En moyenne, les règles durent entre 3 et 7 jours.

Combien de sang vais-je perdre ?
Le flux menstruel varie d’une femme à l’autre et d’un jour à l’autre. Tu ne perds que 80-85 ml de liquide environ, et il n’est pas entièrement composé de sang (35 ml seulement, bien que certaines femmes en perdent plus). La majeure partie du flux menstruel (90%) est éliminée au cours des trois premiers jours. Ton corps contient plus de 2 500 ml de sang, de sorte que le sang que tu as perdu ne fait pas défaut et est remplacé rapidement.

Cela fait mal !
Ce n’est pas étonnant, tant de choses se produisent ! Certaines femmes ne ressentent aucune gêne pendant leurs règles. D’autres femmes ont des crampes et une sorte de douleur ou de pesanteur, ou peuvent même avoir des nausées. D’autres encore ont mal au dos ou des douleurs à l’intérieur des cuisses. La douleur vient de la contraction du muscle utérin et de la libération du liquide menstruel par à coups. Cela est tout à fait normal.

Que puis-je faire en cas de crampes menstruelles ?
Prendre un bain chaud t’aidera à décontracter tes muscles et te soulagera. Parfois, faire certains mouvements ou de l’exercice physique peut également te soulager. Si tu ressens une gêne importante de façon régulière, n’hésite pas à en parler à un adulte ou à consulter un médecin.

Sautes d’humeur
Ce sont les hormones ! Les hormones sont des substances chimiques qui contrôlent la croissance et le développement de ton organisme et peuvent également contrôler tes émotions. Au cours des deux semaines précédant tes règles, les changements des taux d’hormone peuvent affecter ton humeur. Tu pourras te sentir un peu fatiguée, de mauvaise humeur ou irritable juste avant le début de tes règles, et à nouveau plus en forme après. Tout au long de la puberté, les garçons et les filles ont en général des hauts et des bas – heureux à un moment donné et déprimés le suivant. Ne t’inquiète pas, tes émotions vont s’apaiser et bientôt tu pourras mieux les contrôler.

Pour en savoir davantage, clique ICI