J’ai eu une césarienne: quelles sont les suites immédiates?

Il est des situations où une césarienne (le mot vient du latin caedere couper_inciser) est programmée.

Par exemple si vous avez un utérus qui a déjà bénéficié d’une telle opération et que l’obstétricien estime qu’il peut y avoir un risque à accoucher par voie basse. Ou en cas de naissance de jumeaux, ou si l’enfant se présente par le siège (les fesses en premier, mais on ne fait pas une césarienne systématiquement), ou si son poids estimé est jugé trop élevé pour pouvoir « passer » au travers de la filière génitale, c’est à dire par voie basse. Mais aussi en cas de risque de contamination infectieuse (herpès, streptocoque selon le type de portage).

La césarienne est faite soit sous anesthésie générale (ce qui est rare, sauf s’il y a une véritable urgence obstétricale) soit sous péridurale. La sortie du bébé doit se faire rapidement, avant que les produits anesthésiants ne diffusent vers lui et provoquent des dépressions respiratoires (risque d’apnée). Les techniques sont désormais bien maîtrisées par les anesthésistes, les obstétriciens et les pédiatres-réanimateurs.

Pour la maman, les suites immédiates suivent un protocole bien établi.

1/         En salle de réveil, en cas de césarienne programmée, la présence du papa (ou de la compagne) avec le bébé, aux côtés de la maman, se fait de plus en plus. Une sage-femme veillera à ce que tout se passe bien. En effet, tout est fait pour réduire au maximum la séparation de la maman et de son bébé.

2/         Dans votre chambre, vous bénéficierez pendant quelques heures, parfois un ou deux jours, d’une perfusion de sels minéraux ou de sérum glucosé selon les indications de l’anesthésiste. Vous recevrez également un traitement antidouleur approprié (par exemple une prolongation des effets de la péridurale, à faible dose sur 24 à 48 heures) qui vous permettra d’allaiter le plus précocement possible, si c’est votre choix (voire l’article sur les positions pour l’allaitement). Pas d’inquiétude, le choix de ces médicaments est bien protocolisé.

Si quelques nausées persistent, un anti émétique (anti vomitif) pourra être ajouté dans votre perfusion. La sonde urinaire sera retirée dans un délai de 8 à 24 heures pour vous autonomiser le plus rapidement possible.

3/         Pendant les premiers jours, vous aurez des pertes de sang , avec un mélange de caillots et de muqueuse de votre utérus. C’est normal, car il a été « incisé» pour aller chercher votre bébé, puis « recousu ».

4/         Vous allez aussi ressentir ce qu’on appelle des « tranchées » (comme pour un accouchement par voie basse) : ce sont des contractions de l’utérus qui vont l’aider à retrouver sa forme initiale. Elles peuvent durer un ou deux jours, parfois jusqu’à une semaine (plus rare). Vous serez examinée chaque jour par la sage-femme ou le gynécologue.

5/         Le transit intestinal se remet en place dans les 10 heures environ. Au début, une alimentation légère de type tisanes, yaourt, biscottes, bouillons, eau légèrement sucrée est recommandée. Le fait de bouger accélérera aussi la reprise.

6/         Vous vous sentez fatiguée ? Rien de plus normal. Vous aurez subi le choc et le stress d’une intervention chirurgicale, surtout si cela s’est fait dans l’urgence. Mais bébé est là et il vous donnera la pêche. Limitez au maximum les passages fréquents, les gens croient faire plaisir, alors qu’ils vont vous fatiguer davantage. Soyez ferme et faites savoir que les visites pourront se faire chez vous, plus tard. Si, de surcroît, vous avez décidé d’allaiter, il faut vous reposer en même temps que bébé pour que la montée de lait se fasse bien.

Les 3 livres écrits par le Docteur Arnault Pfersdorff, fondateur de pediatre-online, édités chez Hachette-Famille
  • « Manuel Bébé Premier mode d’emploi » Hachette Famille 286 pages 16,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne dort pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne mange pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI

C’est désormais, depuis janvier 2018, 3 livres qui sont édités chez Hachette et distribués dans toutes les librairies de France, mais aussi Belgique, Luxembourg, Suisse, Canada. Ils s’adressent aux parents. Egalement sur Amazon, Fnac, BNF, etc.

Vous n’avez pas trouvé votre réponse ?
Contacter un pédiatre