Les jeux dangereux pratiqués par les enfants

Une pratique mal connue, mais on en parle dans les médias quand l’accident arrive

Trois grandes catégories existent

Les jeux avec manque d’oxygène

Avec évanouissement (choking games) qui consistent en comprimant le sternum ou par une strangulation à rechercher certaines sensations: visions un peu hallucinatoires, vertiges, impression de planer, états euphoriques.

Ca fonctionne par un manque d’oxygène au cerveau et une augmentation du CO2.

Ces jeux sont souvent pratiqués par une tierce personne (un copain dans la cour) pour la strangulation ou tout seul pour l’autostrangulation (corde, écharpe, ceinture).

Ils peuvent avoir lieu au domicile, et hélas chaque année quelques jeunes sont retrouvés inanimés dans leur chambre voire morts (10 à 15 morts par an en France).

Mais ils se déroulent à l’école le plus souvent.

Les plus connus sont:

  • le jeu de la tomate (les plus jeunes dès 3-4 ans)
  • jusqu’au jeu du foulard, aussi appelé rêve indien, rêve bleu, jeu du cosmos chez les plus âgés

Attention: 15 à 20% des enfants et adolescents y ont au moins une fois participé !

.

.

Les jeux dits « d’agression »

Ce sont des jeux violents, physiquement ou psychologiquement, gratuite, de la part d’un groupe envers un jeune, seul, isolé, fragile. La victime va alors participer de manière « volontaire » pour ne pas paraître ridicule ou par peur du groupe. Ils sont difficiles à détecter et le rôle des professeurs dans la cour d’école est essentiel.

Faites parler votre enfant, en le déculpabilisant, ne lui arrachez pas les mots, suggérez, dites-lui que si cette situation lui arrive, il n’y a aucun problème pour qu’il vous en parle. Il n’y aura pas de représailles de ce groupe contre lui. C’est essentiel.

Les jeux de défis:

Le pré adolescent ou l’ado va pratiquer des activités de plus en plus dangereuses pour impressionner les autres.

Le désir d’être filmé sur les smartphones et être mis en ligne sur les réseaux déculpe ce désir de manière très dangereuse.

Ce peut être d’effectuer un saut les mains en arrière par dessus un parapet, traverser la rue de manière dangereuse, se faire filmer au bord d’une voie de tram alors que la rame arrive, etc.

La prévention

Savoir que cela existe. S’informer. Observer votre enfant, ne pas hésiter parfois à aller l’observer dans la cour de récré, sans vous transformer en espion (il n’apprécierait pas). Arrivez un peu en avance, voyez comment il sort de l’école, avec qui il discute, le temps qu’il met pour rentrer à la maison, etc.

Pour en savoir plus, cliquez ICI et ICI

Les 4 livres écrits par le Docteur Arnault Pfersdorff, fondateur de pediatre-online, édités chez Hachette-Famille
  • « Manuel Bébé Premier mode d’emploi » Hachette Famille 286 pages 16,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne dort pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant ne mange pas- 7 solutions » Hachette Famille 64 pages 5,95€ Disponible ICI
  • « Mon enfant n’est pas propre – 7 solutions » Hachette Famille 65 pages 5,95€ Disponible ICI

C’est désormais 4 livres du Dr Pfersdorff pédiatre, qui sont édités chez Hachette et distribués dans toutes les librairies de France, mais aussi Belgique, Luxembourg, Suisse, Canada. Ils s’adressent aux parents. Egalement sur Amazon, Fnac, BNF, etc.

Vous n’avez pas trouvé votre réponse ?
Contacter un pédiatre